Happy Few

Réunion

Les universités de la profession comptable se focalisent sur les start-ups

1 déc 2017 | PAR La rédaction | N°325
DR

La huitième édition de ce rendez-vous des professionnels du chiffre et du conseil s’est tenue le 31 octobre au Domaine du Moca. Sous l’intitulé « La Réunion, starter de start-up », il s’agissait cette année de s’intéresser aux entrepreneurs hors-normes que sont les startuppers. Ces derniers sont venus témoigner de leur expérience et de leurs problèmes. La définition retenue pour une start-up est « une jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance, âgée de moins de deux ans, encore non rentable, en phase d’acquisition d’infrastructures et qui n’a pas encore trouvé son Business Model ».  La ‘Scale-up’, pour sa part, est une start-up ayant un chiffre d’affaires et/ou une masse salariale en croissance d’au moins 20% sur une période de trois années consécutives avec 10 employés ou plus et qui a fait l’objet d’au moins une levée de fonds au cours des cinq dernières années. Pour Rémy Amato, président de l’Ordre des experts-comptables de La Réunion, «  les start-ups représentent un nouveau modèle économique qui est en plein développement ». Un modèle qu’il s’agit de mieux accompagner.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Les universités de la profession comptable se focalisent sur les start-ups

La huitième édition de ce rendez-vous des professionnels du chiffre et du conseil s’est tenue le 31 octobre au Domaine du Moca. Sous l’intitulé « La Réunion, starter de start-up », il s’agissait cette année de s’intéresser aux entrepreneurs hors-normes que sont les startuppers. Ces derniers sont venus témoigner de leur expérience et de leurs problèmes. La définition retenue pou...