Performance

Réunion

Lesieur rachète la SPHB et vise la région et l’Afrique

3 aoû 2015 | PAR Philippe Stéphant | N°300
Marc Gautheron (à gauche sur la photo), ex-Pdg de la SPHB, directeur général de Soboriz, et Roland Villain, directeur général de la SPHB : « Notre partenariat s’est développé dans un très bon état d’esprit et cette opération de rachat s’est très bien déroulée. » - Philippe Stéphant
L’acquisition d’une entreprise, qui était déjà son partenaire et occupe la place de leader dans les huiles alimentaires à La Réunion, offre à Lesieur (groupe Avril) une plateforme d’expansion sur de nouveaux marchés.

La cession de 69,28 % du capital de la SPHB (Société de production des huiles des Bourbon) à Lesieur, qui détient 32 %, en volume, du marché de la grande distribution en France, est l’aboutissement d’un partenariat initié en 1998 par un contrat de licence de marque. Le groupe réunionnais Marbour était devenu en 1997 le principal actionnaire de cette activité, unique dans l’île, d’embouteillage d’huiles alimentaires. « Le groupe Marbour, qui se renforce sur le marché du riz, maintenant en Amérique du Nord, connaît un peu moins bien les huiles, commente Marc Gautheron qui transmet les rênes de l’entreprise. Cette opération est très positive pour la SPHB et pour la pérennité de ses activités. » Depuis le 9 juillet, la société Lesieur, filiale du groupe Avril, l’acteur industriel et financier des filières françaises des huiles et protéines, détient 69,28% du capital de la SPHB. Trois acteurs locaux de la grande distribution : le groupe Vindémia, le groupe Caillé et la centrale d’achat indépendante Cadre, se partagent toujours 30 % de l’actionnariat. La prise de participation de Lesieur résulte du rachat des 42 % cédés par Marbour et des parts détenues par la famille Isautier et la minoterie Cogedal. « Cette opération permet de renforcer un partenariat de longue date avec un acteur majeur du marché réunionnais dont nous partageons pleinement les valeurs, déclare Romain Nouffert, directeur général de Lesieur. C’est une nouvelle étape dans le développement du groupe Avril à l’international avec des opportunités sur de nouveaux marchés en Afrique et dans l’océan Indien. » La force de vente de la SPHB reste conjointe à celle de Soboriz, au sein du groupe Marbour. 

DÉVELOPPER L’HUILE D’OLIVE ET LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION

Unique embouteilleur d’huiles alimentaires à La Réunion, la SPHB a réalisé, en 2014, un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros et emploie 36 collaborateurs. Outre ses 80% de parts sur le marché des huiles, elle détient aussi 25 % du marché des sauces condimentaires et du ketchup. « S’ajoutant à l’embouteillage de Lesieur Tournesol, Maïs et Frial, la SPHB opérait depuis 2009 la fabrication en local d’Isio 4, le fleuron de la gamme Lesieur, rappelle Roland Villain, directeur général de l’entreprise. Un assemblage d’huiles assez complexe à réaliser, qui garantit un équilibre entre les acides gras. » La structure, qui dispose d’une capacité de raffinage d’huile de 25 000 tonnes, de 10 millions de litres en embouteillage et de 500 tonnes en production de sauces, produit également sa marque locale, Corbeille d’Or, et des marques de distributeur. « Nous sommes des vendeurs de marques et l’important est d’ajouter de la valeur à nos marques, dont Puget, Isio 4 et Corbeille d’Or. Notre objectif est d’embouteiller en local au maximum et de commercialiser des marques et produits adaptés à la particularité locale, qui ne sont pas les mêmes qu’en Métropole. De même pour la mayonnaise et les condiments, explique Roland Villain. Les parts de marché de l’huile d’olive, aujourd’hui au-dessous de 5 %, seront intéressantes à développer. L’objectif est aussi de développer une offre adaptée auprès de la restauration hors foyer, y compris pour les cash & carry. 

CAP SUR L’AFRIQUE DE L’EST, MADAGASCAR ET MAYOTTE

Le troisième volet de développement concerne l’expansion du groupe Avril à l’extérieur de La Réunion. « Nous souhaitons, et c’est un aspect important, que la SPHB serve de plateforme de développement vers l’Afrique de l’Est, Madagascar, Mayotte et éventuellement les Comores. Cela fait partie du plan que nous nous fixons pour les prochaines années », dévoile Roland Villain. 
Le groupe Avril, fondé il y a trente ans à l’initiative du monde agricole français, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 6,5 milliards d’euros, employant 7 200 collaborateurs, répartis dans 22 pays. Il se développe en France et à l'international, en réinvestissant les bénéfices dans les filières. Ses activités industrielles relèvent d’un pôle végétal, dans la transformation des graines oléagineuses, la valorisation des huiles, les biocarburants et l’oléochimie, et d’un pôle avec la nutrition et les productions animales. Sa structure financière, Sofiprotéol, qui soutient le développement et l’innovation, accompagne une centaine d’entreprises, représentant quelque 80 000 emplois, et a investi 250 millions d’euros sur les cinq dernières années.
 
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Lesieur rachète la SPHB et vise la région et l’Afrique

La cession de 69,28 % du capital de la SPHB (Société de production des huiles des Bourbon) à Lesieur, qui détient 32 %, en volume, du marché de la grande distribution en France, est l’aboutissement d’un partenariat initié en 1998 par un contrat de licence de marque. Le groupe réunionnais Marbour était devenu en 1997 le principal actionnaire de cette activité, unique dans l’île, d...