Happy Few

Réunion

L’hôtel Le Grand Bleu renaît en plus chic et plus zen

1 mai 2018 | PAR Alain Foulon
L’équipe du Grand Bleu avec Guy Boulo (en chemise blanche). Après avoir commencé dans le métier comme cuisinier, ce dernier a dirigé des hôtels et s’est chargé du développement international du groupe Louvre Hôtels. Il est aujourd’hui président et associé de Transaxio Hôtel. Guillaume Foulon
Après deux ans de fermeture, ce petit hôtel de 20 chambres, situé à deux pas de la plage des Roches Noires, à Saint-Gilles Les Bains, a rouvert ses portes sous la houlette de Guy Boulo, président et associé de Transaxio Hôtel, du réseau Deloitte.

« La Réunion, c’est un marché intéressant et un territoire où il y a encore beaucoup de choses à faire et à structurer. » Depuis sept ans, qu’il mène des missions dans l’île pour le compte de Transaxio Hôtel (dont il est président et associé) ou de In Extenso Tourisme, Culture et Hôtellerie, deux entités de Deloitte (*), Guy Boulo a même choisi de devenir Réunionnais d’adoption. À titre personnel, avec Fabrice Le Mouroux comme associé, ils ont racheté pour 80 000 euros le fonds de commerce du Grand Bleu, hôtel qui s’était retrouvé en liquidation judiciaire et avait fermé ses portes. L’occasion de mener une expérience originale avec un petit établissement qui ne compte que 20 chambres mais devrait être classé 3-étoiles.
« On a tout refait, on a juste gardé la structure », souligne Guy Boulo qui a voulu en faire un laboratoire tout en visant à la fois la clientèle d’affaires et de loisirs (dont la moitié locale). Vingt chambres, c’est peu pour rentabiliser, mais le restaurant doit contribuer pour une bonne part au chiffre d’affaires. Avec quarante couverts pour l’instant mais une possible extension, et surtout un chef imaginatif, le Réunionnais Jean-Hugues Léonie, qui a banni tout congélateur de sa cuisine. La carte, constituée de produits frais, issus de l’agriculture raisonnée et parfois même bio, est présentée à l’ardoise, façon bistro. La formule du midi propose pour 22 euros une entrée, un plat et un dessert ou bien, pour 17 euros, entrée et plat ou plat et dessert. « Nous visons la qualité, mais nous faisons de la bistronomie plutôt que de la gastronomie », précise Guy Boulo qui, dans la réception de l’hôtel, a installé un sympathique espace de co-working. 
On découvre sur la façade de l’établissement un homme à tête de poisson, « jovial et cordial », conçu par le graffeur réunionnais Jace qui s’est fait un nom à l’international. Mais l’idée de Guy Boulo est aussi de faire découvrir de jeunes graffeurs talentueux mais moins connus (« il y en a plein à La Réunion ») qui feront vivre l’hôtel. « C’est un lieu de travail et de vie, pas seulement un endroit pour dormir. Ce n’est d’ailleurs plus le seul métier des hôteliers, ça ne suffit plus. Il faut faire vivre des expériences aux clients. » 
Le graffeur Abeilon et le sculpteur Fred ont déjà été sélectionnés et deux vernissages par an sont prévus. Dans un style tout à la fois dépouillé et chaleureux, les chambres, à dominante bleue bien évidemment, se veulent originales. On n’y trouve pas de livret d’accueil, mais une tablette qui permet d’accéder à l’application développée pour le Grand Bleu. Une application qui permet de découvrir La Réunion tout en ayant des informations actualisées sur l’hôtel. « On fait des push, explique Guy Boulo, c’est-à-dire des notifications. Par exemple, le chef achète des goyaviers et l’on fait un push pour expliquer ce que c’est. » 

(*) Transaxio Hôtel est spécialisé dans la transaction, la Vefa (Vente en l’état futur d’achèvement), le CPI (Contrat de promotion immobilière) et l’assistance à la gestion. Extenso Tourisme, Culture et Hôtellerie propose de l’expertise sur mesure et intervient en amont. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

L’hôtel Le Grand Bleu renaît en plus chic et plus zen

« La Réunion, c’est un marché intéressant et un territoire où il y a encore beaucoup de choses à faire et à structurer. » Depuis sept ans, qu’il mène des missions dans l’île pour le compte de Transaxio Hôtel (dont il est président et associé) ou de In Extenso Tourisme, Culture et Hôtellerie, deux entités de Deloitte (*), Guy Boulo a même choisi de devenir Réunionnais d...