Green

Maurice

L’île aux Aigrettes alimentée au solaire

3 juil 2014 | PAR La rédaction | N°286
De gauche à droite : Prakash Ramiah, Assistant General Manager de SETL Meeco, Jean-Hugues Gardenne, Fundraising Manager de la Mauritian Wildlife Foundation et Philippe Genoud, Chief Operating Officer de SETL Meeco. - DR

L’île aux Aigrettes, en cours de reboisement sous l’action de l’ONG Mauritian Wildlife Foundation (MWF), vise à redevenir un sanctuaire de la flore et de la faune locales. Les visites y sont autorisées (pour une durée jusqu’à deux heures) mais réglementées. C’est dans cette île protégée que l’entreprise SETL Meeco (filiale du groupe Leal), spécialisée dans le photovoltaïque, vient d’installer 18 panneaux de type iKube F150 permettant de générer 3kW. De quoi alimenter les 25 hectares du site. Il s’agit d’une action menée par SETL Meeco dans le cadre de son programme de CSR (Corporate Social Responsability, responsabilité sociale de l’entreprise). « Nous avons voulu offrir tout un système photovoltaïque à la Mauritian Wildlife Foundation pour simplifier la vie des membres de l’équipe qui travaillent à l’île aux Aigrettes, explique Philippe Genoud, Chief Operating Officer de l’entreprise. Certains employés logent sur l’île et il leur fallait un système adéquat pour leurs besoins quotidiens : se doucher, faire à manger en utilisant des ustensiles électriques, être en contact avec leur famille ou le bureau à travers l’ordinateur ou le téléphone portable. »  Le modèle iKube F150 a été choisi car c’est un générateur photovoltaïque mobile prêt à l’usage. Il convient aux zones non couvertes par un réseau électrique et fonctionne même en l’absence du soleil grâce à ses batteries.
SETL Meeco se présente comme l’un des leaders à Maurice dans l’installation de kits et de générateurs photovoltaïques. L’entreprise est née en février 2013, issue d’un joint-venture entre Solar Ernte Technik Ltd (SETL), une filiale du groupe Leal, et Meeco AG, une entreprise suisse présente depuis plus de 80 ans dans le secteur de l’énergie.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

L’île aux Aigrettes alimentée au solaire

L’île aux Aigrettes, en cours de reboisement sous l’action de l’ONG Mauritian Wildlife Foundation (MWF), vise à redevenir un sanctuaire de la flore et de la faune locales. Les visites y sont autorisées (pour une durée jusqu’à deux heures) mais réglementées. C’est dans cette île protégée que l’entreprise SETL Meeco (filiale du groupe Leal), spécialisée dans le photovoltaïqu...