Performance

Maurice

L’UE octroie 1, 2 millions d’euros pour améliorer les opérations portuaires

13 oct 2015 | PAR Youvraj Mangar
Après avoir été une étape sur la route des Indes, il s’agit de l’être maintenant sur la route de l’Afrique avec un hub pétrolier qui se met en place pour l’approvisionnement des navires et le développement du transbordement. Mais des progrès restent à accomplir en productivité. - DA
Le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures a approuvé une subvention de 1,2 millions d'euros pour rehausser le niveau et la qualité des opérations portuaires à Maurice. Cette subvention fait partie d'un projet de financement plus important de l'Agence française de développement (AFD), de 27 millions d'euros pour améliorer la manutention de Port-Louis.
Le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures vise à accroître les investissements dans des projets d’infrastructures en Afrique sub-saharienne en combinant des prêts à long terme avec des subventions de l'Union européenne (UE). Les projets doivent être économiquement viables, contribués au développement économique et au commerce et démontrer l'appropriation africaine. Pour bénéficier de ce fonds, les potentiels récepteurs doivent, par ailleurs, proposer des projets ayant trait à l’éradication de la pauvreté.
Il s’avère que le projet de l'AFD, axé sur l'amélioration des opérations portuaires à Maurice, répond à tous ces critères.
La subvention offerte à Maurice par le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures est issue de la formule ‘Blending’ de l’EU. Ce nouveau maître mot de coopération internationale consiste à réunir sous le même toit des dons et des prêts provenant de sources publiques ou privées pour la mobilisation d’importants montants. L’objectif étant de financer des grands projets de développement.
 
Selon Marjaana Sall, chef de la délégation de l’UE, « Le Blending est un nouvel instrument financier qui permet de mobiliser du financement supplémentaire et ainsi d’accentuer l'impact de notre développement coopératif. Le Blending assumera un rôle de plus en plus important pour Maurice, en particulier dans le contexte du 11e Fonds européen de développement (FED), car cet outil sera l'instrument privilégié pour la mise en œuvre des grands projets d'infrastructures ».
Selon Marjaana Sall, chef de la délégation de l’UE, « Le Blending est un nouvel instrument financier qui permet de mobiliser du financement supplémentaire et ainsi d’accentuer l'impact de notre développement coopératif. Le Blending assumera un rôle de plus en plus important pour Maurice, en particulier dans le contexte du 11e Fonds européen de développement (FED), car cet outil sera l'instrument privilégié pour la mise en œuvre des grands projets d'infrastructures ». - UE


 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

L’UE octroie 1, 2 millions d’euros pour améliorer les opérations portuaires

Le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures vise à accroître les investissements dans des projets d’infrastructures en Afrique sub-saharienne en combinant des prêts à long terme avec des subventions de l'Union européenne (UE). Les projets doivent être économiquement viables, contribués au développement économique et au commerce et démontrer l'appropriation africaine. Pour ...