Green

Océan Indien

Lutte contre la COVID-19 : la COI affrète un vol spécial pour les Comores et les Seychelles

17 fév 2021 | PAR La rédaction
La COI avait déjà livré aux Seychelles, en août 2020, un premier lot de matériels et d’équipements. - capture d'écran COI
La Commission de l’océan Indien (COI) a livré aux Comores et aux Seychelles un second lot de matériels et d’équipements médicaux pour lutter contre la pandémie de la Covid-19.

Cette action s’inscrit dans le plan de riposte de la COI impulsé par la présidence comorienne en exercice du Conseil des ministres de la COI. Elle est soutenue par la France au travers de l’Agence française de développement (AFD) et son initiative « Covid-19 – Santé en commun ». Pour rappel, l’AFD a mobilisé 4,5 millions d’euros pour appuyer le plan de riposte de la COI.

Équipements livrés aux Comores

Les Comores font face à recrudescence des cas de Covid-19. Face à l’urgence, la COI y a organisé l’acheminement de matériels par un vol spécial d’Air Seychelles. Ce don permettra de renforcer les capacités nationales de réponse face au virus.
Ces matériels et équipements répondent aux besoins pour le diagnostic, l’analyse et le contrôle des cas de Covid-19 ainsi que pour la protection des soignants et la prise en charge des malades. Les matériels acheminés comprennent, entre autres, plus de 12 000 masques à oxygène, des lits pour les soins intensifs, des respirateurs ou encore des matériels de laboratoire.
D’autres matériels seront livrés dans les prochaines semaines aux Comores par bateau pour compléter ces dons. Il s’agit de trois générateurs et d’un poste de sécurité microbiologique.
« Ce 2ème lot de matériels et d’équipements de la COI vient à point nommé au moment où le pays fait face à une situation difficile dans la gestion de la pandémie. Ce don prouve donc, s’il en est besoin, la capacité de notre organisation, la COI, de répondre efficacement et dans des délais serrés aux besoins urgents de ses Etats membres dans le domaine sanitaire. Il démontre également la constance et la qualité du partenariat COI-AFD dans le secteur mais aussi la performance des équipes de l’Unité de veille sanitaire », explique Imam Abdillah, Officier permanent de liaison de la COI pour les Comores.
 

En aôut, la Commission de l’océan Indien (COI) a remis des matériels et équipements médicaux au ministère de la Santé et du Bien-être mauricien.  - DR
En aôut 2021, la COI avait remis des matériels et équipements médicaux au ministère de la Santé et du Bien-être mauricien.  - DR
 

Matériels acheminés aux Seychelles

Après la livraison du 22 janvier 2021 de réactifs PCR à l’agence de santé (HCA) des Seychelles pour la réalisation de 2 500 tests Covid-19, la COI achemine d’autres matériels par le vol spécial Air Seychelles du 16 février transitant par les Comores.
Les autorités seychelloises ont pris livraison de deux ventilateurs de transport avec leurs accessoires. Ce matériel est utilisé dans la prise en charge d’urgence des malades.
« Avec cette nouvelle livraison de ventilateurs au profit des Seychelles, la COI a, encore une fois, tenu à ses promesses. Nous remercions notre organisation régionale de proximité pour ce beau geste de solidarité envers le peuple seychellois. Ces matériels nous seront utiles surtout dans cette période difficile marquée par la récente résurgence des cas de Covid-19. Les Seychelles saluent ainsi les efforts entrepris par la COI dans le cadre du plan de riposte grâce notamment au partenariat solide qu’elle entretient avec l’AFD, rejoints par l’Union européenne, lesquels ont permis de renforcer les capacités de nos iles en matière de surveillance et de riposte. Nous souhaitons que cette coopération avec l’AFD continue à se développer et à se renforcer pour le bien-être de nos peuples respectifs », assure Jacques Belle, Officier permanent de liaison de la COI pour les Seychelles.
La COI avait déjà procédé en août 2020 à l’acheminement d’un premier lot de matériels et d’équipements aux Comores et aux Seychelles comprenant, entre autres, des masques de protection, des équipements individuels de haute protection ou encore des équipements pour les soins.
 

Le projet RSIE 3
Le projet RSIE 3 de la COI est financé par l’AFD. Il appuie le réseau régional de surveillance épidémiologique et de gestion des alertes (réseau SEGA-One Health) de la COI qui réunit plus de 250 professionnels de santé humaine et animale des Etats membres de la COI. Le réseau SEGA – One Health est coordonné par l’Unité de veille sanitaire (UVS) de la COI. Le projet RSIE 3 soutient l’action en santé publique de la COI qui lie santé humaine, santé animale et impacts du changement climatique.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Lutte contre la COVID-19 : la COI affrète un vol spécial pour les Comores et les Seychelles

Cette action s’inscrit dans le plan de riposte de la COI impulsé par la présidence comorienne en exercice du Conseil des ministres de la COI. Elle est soutenue par la France au travers de l’Agence française de développement (AFD) et son initiative « Covid-19 – Santé en commun ». Pour rappel, l’AFD a mobilisé 4,5 millions d’euros pour appuyer le plan de riposte de la COI. Équipe...