Happy Few

Maurice

MAMA JAZ, la synergie du savoir-faire mauricien

23 mar 2017 | PAR Sharon Pudman
MAMA JAZ, la synergie du savoir-faire mauricien
Pour les amoureux du jazz et de la musique, le festival MAMA JAZ est de retour. Pour sa deuxième édition, les organisateurs ont vu grand. Un mois de jazz qui se déroulera du 1er avril au 1er mai 2017. La manifestation s’appuie sur la Journée internationale du Jazz décrétée le 30 avril par l’UNESCO et sur la politique du mois de l’appréciation du Jazz en Amérique du Nord.
MAMA JAZ accueillera 70 artistes internationaux et mauriciens.  Au programme : 54 activités regroupant 16 ateliers, 36 sessions de musique dont 23 gratuites et 13 payantes ainsi qu’un forum sur l’éducation et l’art. Des concerts au Conservatoire National de Musique François-Mitterrand, des sessions en plein air et des after parties y sont prévus. 
Les artistes internationaux présents seront Le Trio Earl-Han Lee de Corée du Sud, Charles X des Etats-Unis, Boyana Walsh de la Bulgarie et Zero db de l’Angleterre.
Côté Mauriciens, Jerry Léonide basé à Paris, co-fondateur de MAMA JAZ, lauréat de multiple concours de piano solo dont celui du festival de Montreux en 2013, et Jhonny Joseph, qui nous arrivera spécialement de Chine, animeront des ateliers. Ils inaugureront les premières créations concoctées spécialement pour le festival. Nous retrouverons également les créatifs High on Five mené par Dean Nookadu, les quintets de Philippe Thomas et de Neshen Teeroovendadum entre autres.

Outre l’originalité de ce festival qui repose sur un univers éclectique, son modèle économique se base sur une co-production participative et équitable à savoir le partage des risques et des gains dès que la manifestation sera rentable. Aujourd’hui, le coût de l’organisation est évalué à 6 millions de roupies (150 000 euros). 
À travers la mutualisation des ressources, Gavin Poonoosamy, co-fondateur, avec la collaboration du Conservatoire National, de Damoo, DB Vision, Mak Acoustics, Villas Caroline et Immedia, souhaite pérenniser cette manifestation qui est avant tout une plateforme de transmission et d’échange autour de la musique.
Le Pari de MAMA JAZ : être parmi les rares festivals organisés sur tout un mois dans le monde et être l’unique point spécialisé Jazz de cette envergure dans l’hémisphère sud ! 
Plus d’infos sur mamajaz.org​

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

MAMA JAZ, la synergie du savoir-faire mauricien

MAMA JAZ accueillera 70 artistes internationaux et mauriciens.  Au programme : 54 activités regroupant 16 ateliers, 36 sessions de musique dont 23 gratuites et 13 payantes ainsi qu’un forum sur l’éducation et l’art. Des concerts au Conservatoire National de Musique François-Mitterrand, des sessions en plein air et des after parties y sont prévus.  Les artistes inte...