Leader

Madagascar

Mamy Rakotondraibe président de l’Institut National de Leadership

Directeur général de DHL International Madagascar, Mamy Rakotondraibe (notre photo) a passé le relais en avril dernier à Yves Andrianaharison. Depuis plus de douze ans, ce dernier a occupé les fonctions de directeur de la division aérien et maritime et de directeur commercial de la division express. DR
Après presque vingt ans chez DHL, l’ancien directeur général de la filiale malgache du leader mondial du transport et de la logistique se tourne vers la promotion du leadership. Un nouveau challenge.

Diplômé en économie, en finances et en relations internationales de l’Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, Mamy Rakotondraibe a intégré DHL International Madagascar en 2001 en tant que directeur financier. Il devient directeur général adjoint cinq ans plus tard, avant d’être promu directeur général en 2010. Après y avoir œuvré durant près de deux décennies, avec des initiatives-clés pour le développement des compétences et de la culture de l’excellence, il vient de quitter le groupe international pour assurer d’autres fonctions. Depuis le 1er juin 2018, Mamy Rakotondraibe est à la tête d’un institut national de recherche et de formation qui se focalisera sur le problème de l’insertion de la culture de leadership dans les compétences professionnelles à Madagascar. Un poste qu’il ne peut que maîtriser compte tenu de ses formations, expériences et activités dans le domaine.

Grand intérêt pour le domaine

De 2004 à 2015, il a engrangé des diplômes en leadership et en management auprès de la DHL Business Leadership Academy de Dubaï, de la firme londonienne de formation professionnelle et coaching NKD ou encore du programme Certificat d'enseignement supérieur des affaires (Cesa) de HEC Paris. Depuis près de cinq ans, il est également formateur certifié en leadership et culture de la performance pour les cadres de DHL Afrique et co-fondateur de Go Teach, un programme mondial du groupe, initié à Madagascar avec l’association SOS Village d'enfants, pour l’intégration des jeunes orphelins des communautés vulnérables dans le monde professionnel. Mamy Rakotondraibe est aussi président de l’association Agir pour le développement durable et l’économie verte (Addev), président de l’association HEC Paris Executive et initiateur du trophée HEC Paris-Bernard Ramanantsoa. Outre sa nouvelle fonction de président de l’institut, il reste toutefois Senior Advisor du directeur régional Est et Sud Sub-Saharien du leader mondial du transport et de la logistique et ambassadeur du programme Go Teach.

Débloquer le potentiel économique

L’institut national assurera la promotion du leadership et de l’éthique. Son domaine d’activité couvrira toutes les forces économiques et ad-ministratives du pays, tous secteurs confondus. Un sujet que Mamy Rakotondraibe a toujours eu à cœur. Conscient du retard important qu’accuse le pays en matière d’éducation nationale, de formation professionnelle et surtout de culture de leadership, il demeure « convaincu que l’éducation et le sens du leadership constituent les vrais gardiens des valeurs et principes, le moteur du partage, la source des inspirations et l’accélérateur des innovations ». 
Force est de constater, selon lui, que l’économie du pays reste profondément une économie de maintenance, ce qui impacte négativement son développement et devient source de tensions. « Plus alarmant encore, cela s’est enraciné au fil des générations », précise-t-il. Grâce aux donateurs nationaux et internationaux et avec le partenariat des programmes de l’État, l’institut aura ainsi pour mission de créer par la formation un mouvement collectif de promotion des valeurs, de l’éthique et de l’excellence. La vision à moyen terme est de débloquer le vrai potentiel économique de Madagascar par un changement d’état d’esprit. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Mamy Rakotondraibe président de l’Institut National de Leadership

Diplômé en économie, en finances et en relations internationales de l’Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, Mamy Rakotondraibe a intégré DHL International Madagascar en 2001 en tant que directeur financier. Il devient directeur général adjoint cinq ans plus tard, avant d’être promu directeur général en 2010. Après y avoir œuvré durant près de deux décennies, avec des init...