Performance

Mozambique

Maputo renégocie une dette controversée avec des chantiers navals français

7 avr 2016 | PAR AFP
Les Constructions Mécaniques de Normandie (plus connus comme les Chantiers navals de Cherbourg) Normandie ont construit et livré des bateaux militaires destinés à protéger les réserves de gaz mozambicaines. - Interceptor HSI 32-Frédéric Brehier@ CMN
L’État mozambicain est parvenu à renégocier la dette liée à l'achat controversé de la flotte de 24 bateaux de pêche au thon aux Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) de Cherbourg. Selon les termes de l'accord de restructuration initié par le nouveau gouvernement et arrangé par les banques Crédit Suisse et VTB, le montant des remboursements est passé de 200 millions de dollars (175 millions d’euros) à 75 millions de dollars (65 millions d’euros) par an. « Cela va énormément réduire la pression sur le budget », précise Rogerio Nkomo, porte-parole du ministère des Finances.


Il est considéré que l'emprunt de 850 millions de dollars (745 millions d’euros), contracté par le Mozambique en 2013, soit le plus gros scandale financier du pays, plombant l'économie mozambicaine, déjà affectée par la crise des matières premières.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mozambique

Maputo renégocie une dette controversée avec des chantiers navals français

 Il est considéré que l'emprunt de 850 millions de dollars (745 millions d’euros), contracté par le Mozambique en 2013, soit le plus gros scandale financier du pays, plombant l'économie mozambicaine, déjà affectée par la crise des matières premières. ...