Leader

Océan Indien

Menace sur la vanille naturelle

1 mar 2017 | PAR La rédaction | N°317

Face à l’augmentation brutale des prix et à la baisse de qualité de la vanille malgache, un nouveau produit de remplacement pourrait sérieusement la concurrencer. Les entreprises japonaises Ajinomoto et Hasegawa se sont en effet alliées pour développer des arômes naturels issus de biotechnologies et de méthodes de fermentation. Elles sont parvenues récemment à synthétiser l’épice malgache à partir du sucre fermenté. D’après Takao Umino, vice-président de l’aromaticien Hasegawa, ce nouveau substitut peut parfaitement remplacer la vanilline naturelle. « Les tests de l’odorat réalisés ont permis de constater qu’il était presque impossible de le distinguer de la vanille naturelle » a-t-il précisé. Si ce substitut à la vanille dans la production d’arômes venait ainsi à être commercialisé à grande échelle, cela sonnerait le déclin d’une filière qui contribue à hauteur de 5% au produit intérieur brut (PIB) de Madagascar. Et cela pourrait également toucher la filière réunionnaise même si elle joue la carte de la qualité.  

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Menace sur la vanille naturelle

Face à l’augmentation brutale des prix et à la baisse de qualité de la vanille malgache, un nouveau produit de remplacement pourrait sérieusement la concurrencer. Les entreprises japonaises Ajinomoto et Hasegawa se sont en effet alliées pour développer des arômes naturels issus de biotechnologies et de méthodes de fermentation. Elles sont parvenues récemment à synthétiser l’épice m...