Green

Madagascar

Microcred lance son programme d’inclusion financière

Arnaud Ventura (à droite sur la photo), président et fondateur du groupe Microcred, présent en Afrique et en Chine : « Nous proposons des produits innovants ». DR
Pour promouvoir l’accès des malgaches à des services financiers innovants, le groupe de finance digitale a initié un programme de 10,7 millions d’euros allant au-delà du modèle traditionnel du réseau d’agences.

Actuellement, plus de deux milliards de personnes à travers le monde n’ont toujours pas accès aux services financiers formels. Et en Afrique, on estime à 350 millions le nombre de personnes non bancarisées. Le succès du « Mobile Money » dans le continent montre cependant que le problème ne tient pas à un manque de demande mais bien à des limites au niveau de l’offre. Pour y répondre, le groupe Microcred a lancé un programme d’inclusion financière alliant la technologie à une approche centrée sur le client et baptisé « Mass Market Financial Inclusion ». Le projet est financé à hauteur de 10,7 millions d’euros par l’organisation non gouvernementale (ONG) The MasterCard Foundation. D’ici à juin 2019, il permettra à 1,2 million de clients à Madagascar et dans deux autres pays africains d’accéder à des services financiers innovants. En effet, grâce à une méthodologie centrée sur le client et par l’utilisation de la technologie, le groupe compte lancer une série de produits et services financiers de qualité allant au-delà du modèle traditionnel du réseau d’agences.

UN PROGRAMME QUI REPOSE SUR TROIS PILIERS

Concrètement, le programme vise à développer un modèle de travail basé sur l’apprentissage, le test et le déploiement à grande échelle d’offres s’adaptant au pays. Il repose ainsi sur trois piliers principaux, à savoir la compréhension des besoins des clients, le développement des produits et canaux de distribution ainsi que le renforcement de la capacité du réseau d’intermédiaires correspondants. À travers la collecte et l’analyse de données, le processus décisionnel pourra être amélioré et les produits seront adaptés en fonction des nécessités. Par ailleurs, le développement du réseau de correspondants et l’intégration de nouvelles technologies permettront l’ouverture de comptes en zones reculées, ainsi que le pilotage et le déploiement de nano-crédits. Depuis près de trois mois, Microcred Banque Madagascar a ainsi déployé le système en zones périurbaines et rurales. Le nano-crédit est déjà en phase pilote pour offrir des prêts allant de 3 à 226 euros à travers un processus automatisé. À terme, 375 000 malgaches non bancarisés devraient accéder à l’épargne et au crédit, selon Arnaud Ventura, président et fondateur du groupe Microcred.

LE GROUPE MICROCRED
Microcred a été créé en 2005 à l'initiative de Positive Planet (PlaNet Finance) et s'est développé avec le soutien de nombreux partenaires pour devenir un des leaders développant des banques et des sociétés financières spécialisées dans l'inclusion financière en Afrique et en Chine. En 2016, son encours de crédit est de 41 millions d’euros et son encours d’épargne de 35 millions. Le groupe a ouvert sa première agence à Madagascar (Tananarive) en décembre 2006 et il couvre désormais la quasi-totalité des régions de la Grande île via ses agences et points de service. Un réseau complété par une flotte d’agences mobiles, composée de camions sillonnant le territoire. En 2015, Microcred Madagascar a lancé son réseau de correspondants afin de se rapprocher de ses clients.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Microcred lance son programme d’inclusion financière

Actuellement, plus de deux milliards de personnes à travers le monde n’ont toujours pas accès aux services financiers formels. Et en Afrique, on estime à 350 millions le nombre de personnes non bancarisées. Le succès du « Mobile Money » dans le continent montre cependant que le problème ne tient pas à un manque de demande mais bien à des limites au niveau de l’offre. Pour y répondre...