Happy Few

Réunion

Mini Clubman : dans la cour des grands

1 nov 2016 | PAR La rédaction | N°314
C’est la première berline compacte de la marque et qui compte s’attaquer aux Audi A3, Mercedes Classe A, sans oublier sa « cousine », la BMW Série 1.
Apparue en 2007, la première génération de Clubman depuis le passage de MINI sous le giron de BMW n’avait pas connu le succès escompté. La marque récidive avec cette nouvelle mouture qui propose un concept complètement différent.


De face, le doute n’est pas permis. Avec sa calandre hexagonale, ses phares et antibrouillards ronds, le Clubman a la « bouille » sympathique qui caractérise MINI. Mais de côté, sa longueur de 4,25 mètres en fait tout simplement le modèle le plus long jamais proposé par la marque. D’ailleurs, pas question pour MINI de présenter le Clubman comme un dérivé break de ses versions 3 et 5 portes. Vous êtes ici en présence de la première berline compacte de la marque. Qui compte s’attaquer aux Audi A3, Mercedes Classe A, sans oublier sa « cousine », la BMW Série 1. L’arrière reste le plus impressionnant, avec ses feux surdimensionnés, placés sur une double portière façon « camionnette ». Pas pratique à ouvrir trop près d’un mur ou avec un autre véhicule un peu trop proche, mais quelle classe ! Le Clubman vu de l’arrière semble solidement ancré à la route, ne demandant qu’à avaler les kilomètres. Alors contact ! 
 

Sa longueur de 4,25 mètres en fait le modèle le plus long jamais proposé par la marque.
Sa longueur de 4,25 mètres en fait le modèle le plus long jamais proposé par la marque.
 

DE 0 À 100 KM/H EN 7,2 SECONDES 

Sous le capot de notre Cooper S, un 2.0 Turbo développant 192 cv. Si, sur le papier, cette puissance peut paraître faible au regard de ce que propose la concurrence, il n’en est rien à la conduite. Plein à tous les régimes, ce bloc propulse le Clubman de 0 à 100 km/h en 7,2 secondes. À l’aise en toutes circonstances, surtout lorsqu’il est secondé par l’excellente boite automatique Septronic à 8 rapports présente sur notre modèle d’essai, ce bloc semble ne jamais s’essouffler. Il peut tout aussi bien se montrer rageur en conduite sportive que d’une grande douceur en conduite coulée. 
 

On retrouve la planche de bord typique de MINI, avec le compteur rond format XXL placé en son centre et les commandes à basculeur, et l’on profite d’une finition plus aboutie du cockpit.
On retrouve la planche de bord typique de MINI, avec le compteur rond format XXL placé en son centre et les commandes à basculeur, et l’on profite d’une finition plus aboutie du cockpit. 
 

UN SOUCI DE CONFORT QU’ON APPRÉCIE 

Si l’empattement, long pour une MINI, ne permet pas de retrouver chez le Clubman l’agilité qu’a la version 3 portes sur routes sinueuses, son châssis distille un plaisir de conduite sans égal dans la catégorie. Et bonne nouvelle pour les occupants, le confort n’a pas été sacrifié sur l’autel du dynamisme avec une suspension qui sait préserver le dos des passagers même sur route dégradée. Un souci du confort qu’on apprécie à bord. Si l’on retrouve la planche de bord typique de MINI, avec le compteur rond format XXL placé en son centre et les commandes à basculeur, on note aussi une volonté d’embourgeoisement du cockpit, avec des matériaux de meilleure qualité et une finition plus aboutie. En matière d’habitabilité, si l’on profite de plus d’espace que dans les modèles que MINI proposait jusqu’à présent, ce Clubman ne bat pas des records. Mais le dessin des sièges et la qualité de la sellerie cuir/alcantara qui équipait notre Cooper S créent une agréable impression de cocon. Le coffre présente un volume dans la moyenne de la catégorie, avec 360 L (1 250 L banquette rabattue). 
 

L’arrière reste le plus impressionnant, avec ses feux surdimensionnés, placés sur une double portière façon « camionnette ».
L’arrière reste le plus impressionnant, avec ses feux surdimensionnés, placés sur une double portière façon « camionnette ».
 


 

UNE TOUCHE DE FUN 

Avec ce nouveau Clubman, MINI rompt avec sa tradition de modèles essentiellement urbains. Mais ayant su garder ce look inimitable, en y ajoutant même une touche de fantaisie grâce à son arrière unique, il saura séduire les amoureux de la marque dont la famille se serait agrandie, ou attirer ceux que le manque d’aspect pratique des 3 portes rebutait. Disponible chez Leal Réunion à partir de 33 900 € (46 400 € pour notre version d’essai Cooper S pack JCW), elle apporte une touche de « fun » à l’univers souvent très sérieux des compactes premium.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Mini Clubman : dans la cour des grands

 De face, le doute n’est pas permis. Avec sa calandre hexagonale, ses phares et antibrouillards ronds, le Clubman a la « bouille » sympathique qui caractérise MINI. Mais de côté, sa longueur de 4,25 mètres en fait tout simplement le modèle le plus long jamais proposé par la marque. D’ailleurs, pas question pour MINI de présenter le Clubman comme un dérivé break de ses versions...