Performance

Réunion

Mireille Hélou fait sa rentrée de manière offensive

1 mar 2018 | PAR Alain Foulon | N°327
Orange Réunion-Mayotte n’est pas présent dans le consortium investissant dans le câble METISS (MElting poT Indiaoceanic Submarine System) qui doit relier en 2019 l’Afrique du Sud à La Réunion et Maurice via Madagascar. « Nous disposons déjà de Safe, lancé en 2000 et de Lion, lancé en 2009, ce qui nous permet de faire face à tout incident sur l’un des deux, explique Mireille Hélou. La moyenne de vie d’un câble, c’est 30 ans. » Guillaume Foulon
Lors d’une conférence de presse, la directrice générale d’Orange Réunion-Mayotte a présenté 2017 comme une année charnière et surtout une année de records. Le poids lourd des télécoms roule désormais avec un turbo.

« La Réunion est championne du monde dans l’accélération des débits. » Mireille Hélou, patronne d’Orange Réunion-Mayotte, souligne ainsi les progrès accompli durant l’année 2017. « Orange a battu le record absolu de déploiement de fibre optique sur une année. » L’opérateur, qui comptabilisait 50 000 foyers raccordables en 2016, est passé à 129 000 en 2017. Mireille Hélou précise que la plus grosse partie des prises, soit 86 000, ont été déployées en propre, le reste étant du co-investissement. En matière de 4G, l’opérateur annonce un taux de couverture de 99,3 %. « Un tel niveau est rare », commente sa dirigeante. Il propose déjà de la 4G++ et travaille sur la 5G « qui va révolutionner les usages », selon le directeur technique d’Orange Réunion-Mayotte, Alphonse Huber. Mais pour y accéder, il faudra disposer d’un smartphone de toute dernière génération.  

UN INVESTISSEMENT ANNUEL DE 90 MILLIONS D’EUROS

Le poids lourd des télécoms a mis son turbo pour ne pas rater la course du très haut débit (FTTH) ni celle de la téléphonie mobile. Mieux encore, il a bien l’intention de l’emporter. En fibre optique, son objectif est d’avoir 80 % de foyers raccordables d’ici à 2021. Cela passe par « un investissement colossal, humain et technique, qui représente 30 % de notre chiffre d’affaires alors que, dans les standards internationaux, ça se situe à 15 % ». Malheureusement, la patronne d’Orange Réunion-Mayotte ne dévoile pas son chiffre d’affaires. Mais on peut l’évaluer aux alentours de 300 millions d’euros, ce qui indique des investissements de l’ordre de 90 millions d’euros annuels. C’est effectivement colossal, surtout si cela se duplique durant plusieurs années. 
Avec son millier de salariés, Mireille Hélou insiste d’ailleurs sur l’implication de son entreprise dans l’économie réunionnaise. « Le pouvoir d’achat, c’est aussi de l’emploi. » Son engagement sociétal s’illustre dans le soutien à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes et la mise en lumière de réussites à travers le parrainage du Tecoma Award, élection de l’Entrepreneur de l’année, organisée par L’Eco austral.
La patronne d’Orange s’est montrée offensive lors de sa conférence de presse de rentrée, égratignant au passage certains concurrents sans les citer nommément. Mais il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre qui était visé. Au sujet de l’arrivée de Free : « On nous avait annoncé un cyclone, mais on en est resté à une alerte jaune. » Au sujet de Zeop : « Un quatrième opérateur qui a obtenu sa licence 4G il y a quatorze mois et qui n’est toujours pas opérationnel… Mais ça ne saurait tarder. » À propos du même opérateur, sans le nommer, Mireille Hélou laisse entendre qu’il ne propose pas un vrai réseau de fibre optique, mais un réseau coaxial. 
Interrogée néanmoins sur une différence de débit éventuelle, la directrice d’Orange a reconnu que le réseau coaxial pouvait avoir la même performance. À noter d’ailleurs que dans l’Hexagone, certains opérateurs en très haut débit utilisent toujours le câble pour la dernière partie du raccordement à travers la technologie HFC (Hybride fibre coaxial). Si l’on veut se montrer puriste, on devrait parler dans ce cas de FTTB (Fiber to the Building) au lieu de FTTH (Fiber to the Home). Mais ce qui compte pour le client, c’est la vitesse du débit, sa constante aux différents moments de la journée, son prix et les contenus qu’on lui propose. Des foyers raccordables ne sont pas forcément des foyers raccordés et, après la bataille de la fibre optique, on va entrer dans la bataille des contenus où l’outsider Canal+ est présent. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Mireille Hélou fait sa rentrée de manière offensive

« La Réunion est championne du monde dans l’accélération des débits. » Mireille Hélou, patronne d’Orange Réunion-Mayotte, souligne ainsi les progrès accompli durant l’année 2017. « Orange a battu le record absolu de déploiement de fibre optique sur une année. » L’opérateur, qui comptabilisait 50 000 foyers raccordables en 2016, est passé à 129 000 en 2017. Mireille H...