Performance

Réunion

Mona Kanaan : « Je voulais créer dans l’innovation »

1 fév 2017 | PAR La rédaction | N°316
« Comment faire pour ne jamais travailler dans sa vie ? Faire ce qu’on aime. C’est ce qui me guide. » - Guillaume Foulon
Ce docteur en pharmacie a fondé en 2006 l’entreprise « Pour être bien chez soi », prestataire de santé à domicile. Sa vision du management : le bien-être des patients autant que celui de ses salariés.


Ralentir la progression de la dépendance des personnes âgées malades. C’est l’objectif phare de l’entreprise dionysienne « Pour être bien chez soi », qui entend répondre à des enjeux de santé publique : vieillissement de la population, prévalence de certaines maladies à La Réunion (affections cardiovasculaires, diabète…), précarité, isolement… « Je voulais faire le soin autrement, créer quelque chose qui n’existe pas, être dans l’innovation », relate Mona Kanaan, 50 ans, chef d’entreprise épanouie depuis dix ans. Libanaise née de parents diplomates, l’entrepreneure, diplômée de la faculté de pharmacie de Montpellier, est arrivée à La Réunion en 1990. Elle a évolué quelques années en officine, monté sa pharmacie en 1998 dans le quartier de Montgaillard, à Saint-Denis, avant de se lancer dans le maintien à domicile après avoir personnellement accompagné sa maman souffrant d’un cancer. Un déclic.

L’IMPORTANCE DU TRAVAIL EN ÉQUIPE

Entourée de 19 collaborateurs (11 hommes et 8 femmes), Mona Kanaan propose, auprès d’une patientèle de 1 350 personnes âgées sur toute l’île, une prise en charge technique (matériel médical, appareillage) et de soins qui se veulent personnalisés. « La prise en charge d’un patient relève d’une démarche très normée, validée par le médecin traitant. Mais autour de l’axe réglementaire, il y a tout un ensemble de services que nous avons mis en place en fonction des besoins et des demandes : ergothérapeute, diététicien, etc. pour apporter ce « petit plus » qui fait toute la différence. » La différence, c’est justement ce qui motive la pharmacienne, celle des autres à même de lui apporter quelque chose qu’elle n’a pas, un enrichissement.
« J’aime l’émulation créée par l’équipe et le travail collaboratif. Ce qui m’intéresse, c’est de découvrir le potentiel des uns et des autres et qu’il puisse s’exprimer. Avec mes collaborateurs, nous nous réunissons chaque semaine pour évoquer les nouvelles idées, mais aussi dire les choses qui fâchent car c’est la critique qui permet d’avancer. » 

UNE REMISE EN QUESTION PERMANENTE

La chef d’entreprise organise de temps à autre des séances collectives pour libérer la parole, quand l’émotion est à fleur de peau. Une façon de garantir la santé et la sécurité de ses salariés qui la disent « bien-veillante ». 
Animée par la remise en question permanente, l’envie d’aller de l’avant, de progresser, Mona Kanaan bouillonne de projets. Après avoir animé une action prévention santé sur Mafate en octobre dernier avec 72 professionnels de santé, elle souhaite déployer d’autres actions santé dans le cirque comme des ateliers pour apprendre les gestes de premier secours. Un autre axe cher à ses yeux est la mise en place d’un département hospitalisation à domicile, pour proposer des soins complexes et associés sur le long terme. Une demande faite auprès de l’ARS (Agence régionale de santé) et dans l’attente d’un agrément. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Mona Kanaan : « Je voulais créer dans l’innovation »

 Ralentir la progression de la dépendance des personnes âgées malades. C’est l’objectif phare de l’entreprise dionysienne « Pour être bien chez soi », qui entend répondre à des enjeux de santé publique : vieillissement de la population, prévalence de certaines maladies à La Réunion (affections cardiovasculaires, diabète…), précarité, isolement… « Je voulais faire le so...