Happy Few

Maurice

Motorola Solutions présente ses technologies de prévention des catastrophes naturelles

1 oct 2018 | PAR La rédaction | N°333
De gauche à droite : Ehud Gagin, Engineering Manager pour l’Afrique sub-saharienne ; Ronny Preger, directeur des ventes pour l'Afrique subsaharienne ; Jerry Nachmann, directeur marketing régional, et Maor Aharoni, responsable de la communication pour l’Europe du Sud et l’Afrique subsaharienne. Jacques Rombi

Bien que représenté à Maurice par Atlas communication, l'opérateur américain Motorola Solutions est relativement mal connu dans la région. De passage dans l'île, une délégation a choisi de mettre l'accent sur la prévention des catastrophes naturelles, car la Banque mondiale estime que Maurice enregistre chaque année des pertes moyennes de plus 95 millions d'euros dues aux impacts naturels, notamment les inondations et cyclones tropicaux.
Motorola Solutions investit massivement dans ce domaine et quel que 430 millions d'euros par an sont alloués en recherche & développement. Par exemple, le récent investissement de Motorola Solutions dans Edgybees, start-up spécialisée dans la réalité augmentée pour les drones, devrait permettre aux autorités de visualiser des données en temps réel. « Le système permet de créer des réseaux spéciaux ou privés, d’améliorer les réseaux existants et d’ajouter de nouveaux niveaux de résistance avec des solutions conçues pour des installations mobiles, semi-permanentes ou fixes », souligne Ehud Gagin, Engineering Manager pour l’Afrique subsaharienne.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Motorola Solutions présente ses technologies de prévention des catastrophes naturelles

Bien que représenté à Maurice par Atlas communication, l'opérateur américain Motorola Solutions est relativement mal connu dans la région. De passage dans l'île, une délégation a choisi de mettre l'accent sur la prévention des catastrophes naturelles, car la Banque mondiale estime que Maurice enregistre chaque année des pertes moyennes de plus 95 millions d'euros dues aux impacts nature...