Le billet

Ouganda

Néo-Colonialisme

3 mar 2014 | PAR Alain Foulon

Les pressions de l'Union européenne et des Etats-Unis sur l'Ouganda, en raison d'un renforcement de ses lois contre l'homosexualité, sans parler de la suspension d'un prêt de la Banque mondiale rappellent la politique de la canonnière qu'on a connue au "bon temps des colonies". Cela se fait aujourd'hui au nom d'une pseudo religion des Droits de l'homme qui serait supérieure aux souverainetés nationales. Une religion qui dicte ce qui est bien et ce qui est mal, qui accorde aux pays le droit, ou pas, d'avoir l'arme nucléaire, une religion qui se permet d'instaurer le chaos en Irak et peut-être bientôt en Syrie. Mais l'Ouganda a envoyé promener les donneurs de leçon en déclarant qu'elle pouvait se passer de l'aide occidentale. Dans la foulée, ne pourrait-elle pas menacer la Belgique, où siège la Commission européenne, de sanctions en raison de sa légalisation de l'euthanasie, ou les Etats-Unis pour leur peine de mort ? Ce serait franchement drôle, dans la série de "l'arroseur arrosé". 

 


 


Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Ouganda

Néo-Colonialisme

Les pressions de l'Union européenne et des Etats-Unis sur l'Ouganda, en raison d'un renforcement de ses lois contre l'homosexualité, sans parler de la suspension d'un prêt de la Banque mondiale rappellent la politique de la canonnière qu'on a connue au "bon temps des colonies". Cela se fait aujourd'hui au nom d'une pseudo religion des Droits de l'homme qui serait supérieure aux souverain...