Performance

Réunion

L’Agorah lance son observatoire des déchets

22 aoû 2014 | PAR La rédaction | N°287
Fabienne Sauret-Couape est la présidente de l’Agorah, agence d’urbanisme réunionnaise. - Ipreunion

« C’est un outil partenarial unique », explique la présidente de cette agence d’urbanisme, Fabienne Sauret-Couapel. Trop de déchets se retrouvent encore dans la nature et l’objectif de cet observatoire est d’apporter une meilleure vue d’ensemble, dans l’optique de favoriser le recyclage. « Des filières existent, encore trop souvent méconnues. » Une première étude s’intéresse aux dépôts sauvages et vise à proposer des actions. « Nous comptons aussi sur les lanceurs d’alertes, souligne Fabienne Sauret-Couapel. Ces gens de la société civile, impliqués dans le milieu associatif et qui sont sensibles au problème. » L’approche environnementale et l’approche économique doivent d’ailleurs aller ensemble, dans le cadre de ce qu’on appelle « l’économie circulaire ». Cet observatoire des déchets se veut un « outil d’aide à la décision », selon la directrice de l’Agorah, Delphine de Dea.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

L’Agorah lance son observatoire des déchets

« C’est un outil partenarial unique », explique la présidente de cette agence d’urbanisme, Fabienne Sauret-Couapel. Trop de déchets se retrouvent encore dans la nature et l’objectif de cet observatoire est d’apporter une meilleure vue d’ensemble, dans l’optique de favoriser le recyclage. « Des filières existent, encore trop souvent méconnues. » Une première étude s’int...