Performance

Réunion

FEDER : 1 milliard 139 millions d’euros de l’Europe pour la période 2014-2020

6 oct 2014 | PAR La rédaction | N°289
La Région Réunion veut atteindre les objectifs fixés de programmation (100% au mois de septembre 2014) et de certification (100% au 31 décembre 2015). - Stocklib/Oleksiy Mark
La Réunion s’en sort plutôt bien avec une enveloppe en augmentation de 13,34%. La Région gère désormais de A à Z le dispositif FEDER (Fonds européen de développement régional) et a mis en place pour cela un guichet unique autour de cinq secteurs.

« Pour la gestion du FEDER, la concentration thématique requise, à minima de 50% de la dotation 2014-2020, porte sur des axes en totale cohérence avec les compétences et les priorités de la mandature. Ce transfert de l’Autorité de gestion des programmes opérationnels européens constitue une réelle opportunité pour la Région de mieux maîtriser des leviers d’intervention complémentaires, thématiques et financiers. La collectivité régionale renforce ainsi son rôle de pilote du développement économique de La Réunion. »
La Région ne cache pas sa satisfaction, mais veut également prouver son efficacité dans la gestion des dossiers. Son « Guichet régional des aides économiques » vise à la simplification des procédures et la mutualisation autour de cinq secteurs : les aides aux entreprises, la coopération et les relations internationales, la recherche/innovation, le tourisme et le développement territorial (aides aux communes et EPCI - établissements publics de coopération intercommunale).
Une nouvelle organisation qui repose sur trois éléments essentiels :

  • Le maintien des partenariats État-Région-Département. La collectivité souhaite élargir ce partenariat aux communes et aux intercommunalités et l’ouvrir également aux acteurs économiques réunionnais afin qu’ils puissent prendre part au débat ;
  • La mise en place d’un guichet unique (un seul interlocuteur) avec les 22 nouveaux assistants techniques ;
  • Des décisions prises directement par la collectivité en commission permanente.

Les 22 assistants techniques ont pour mission d’atteindre les objectifs fixés de programmation (100% au mois de septembre 2014) et de certification (100% au 31 décembre 2015). Ils doivent contribuer à la tenue des tableaux de bord de gestion permettant d’assurer un suivi régulier des indicateurs de résultat et d’alerte. On leur demande aussi d’être proactifs en effectuant les relances nécessaires, en proposant des solutions appropriées pour des mesures aux prévisions de programmation et/ou de certification partielles ou incertaines. Cela s'accompagnera de la diffusion régulière d'informations auprès de la Région et de l’autorité de gestion de l’État sur l’avancement de la programmation et de la certification. Il s’agit enfin de favoriser la fluidification des dossiers et de raccourcir leurs délais de traitement en assurant un relais.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

FEDER : 1 milliard 139 millions d’euros de l’Europe pour la période 2014-2020

« Pour la gestion du FEDER, la concentration thématique requise, à minima de 50% de la dotation 2014-2020, porte sur des axes en totale cohérence avec les compétences et les priorités de la mandature. Ce transfert de l’Autorité de gestion des programmes opérationnels européens constitue une réelle opportunité pour la Région de mieux maîtriser des leviers d’intervention complémen...