Edito

Réunion

POLITIQUE MAYONNAISE

11 déc 2015 | PAR Alain Foulon

En vu du second tour des élections régionales qui a lieu ce dimanche 13 décembre, les trois listes arrivées derrière Didier Robert (président sortant de la Région) au premier tour ont fusionné. Une drôle de mayonnaise concoctée entre l’ex-communiste Huguette Bello, qui conduisait la liste soutenue par le Parti socialiste, le centriste populiste Thierry Robert et le dissident socialiste Patrick Lebreton. Difficile de croire que cette mayonnaise va prendre auprès d’électeurs réunionnais déjà peu motivés par cette élection. Le désabusement de certains sera renforcé en voyant sur la même liste des gens politiquement incompatibles. Tout ceux qui connaissent un peu la cuisine savent qu’il n’est pas simple de réussir une mayonnaise. Si on le fait à la va-vite, avec un mauvais équilibre des ingrédients (trop d’huile par exemple) et un jaune d’œuf qui n’est pas à la température ambiante, on risque de rater l’exercice. Le grand gagnant de ce ratage annoncé sera Didier Robert en s’imposant seul face à tous… Mais peut-être aussi un peu… son homonyme Thierry Robert. Réfléchissons cinq minutes ! Ce dernier l’avait déclaré au soir du premier tour : lui seul était capable de l’emporter en conduisant les opposants au second tour. Mais, en conformité avec les lois de l’arithmétique, c’est la communiste version Chanel, Huguette Bello, qui conduit le front anti-Didier Robert. Si elle trébuche, cela confortera Thierry Robert qui a montré au passage que son mouvement LPA (La politique autrement) portait assez mal son nom. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

POLITIQUE MAYONNAISE

En vu du second tour des élections régionales qui a lieu ce dimanche 13 décembre, les trois listes arrivées derrière Didier Robert (président sortant de la Région) au premier tour ont fusionné. Une drôle de mayonnaise concoctée entre l’ex-communiste Huguette Bello, qui conduisait la liste soutenue par le Parti socialiste, le centriste populiste Thierry Robert et le dissident socialiste...