Performance

Madagascar

Le Marocain Outsourcia s'implante dans le centre d'appels de SCEMI

11 aoû 2015 | PAR La rédaction | N°300
Yossef Chraibi, Pdg d’Outsourcia : « Après analyse, notre choix s’est porté sur Madagascar, destination offshore la plus attractive en termes de coûts, permettant de compléter notre offre onshore en France et nearshore haut de gamme au Maroc. » - DR

Avec un chiffre d’affaires de 12,2 millions d’euros en 2014, 800 employés sur sept sites au Maroc et en France, le spécialiste maghrébin des centres d’appels et métiers de l’offshoring ouvrira sous peu sa première filiale à Madagascar. L’implantation a été motivée par une pression sur les prix de plus en plus importante de la part de certains clients et pour certains types de besoins de premier niveau comme les prestations de back-office ou le traitement d'e-mails. « Madagascar a été choisie car elle bénéficie d’un bassin d’emplois de quatre millions de francophones, tout en ayant fait ses preuves dans les services externalisés, explique Yossef Chraibi, Pdg d’Outsourcia. La destination offre également les coûts en ressources humaines les plus compétitifs, parfaitement adaptés à des prestations standardisées. » Pour cette première implantation dans la Grande île, Outsourcia sera en partenariat industriel et commercial avec le groupe français Scemi, spécialisé dans l'externalisation et présent dans le pays depuis 2003. Concrètement, l’alliance consistera en l’hébergement des activités du Marocain sur le plateau de production du groupe français à Tananarive.
Outsourcia emploiera cependant son propre personnel et prévoit 50 postes au démarrage de ses activités.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Marocain Outsourcia s'implante dans le centre d'appels de SCEMI

Avec un chiffre d’affaires de 12,2 millions d’euros en 2014, 800 employés sur sept sites au Maroc et en France, le spécialiste maghrébin des centres d’appels et métiers de l’offshoring ouvrira sous peu sa première filiale à Madagascar. L’implantation a été motivée par une pression sur les prix de plus en plus importante de la part de certains clients et pour certains types de be...