Performance

Madagascar

Le projet « grenier de l’océan Indien » commence à se matérialiser

15 aoû 2016 | PAR Njaratiana Rakotoniaina
La Grande île a le potentiel en terres agricole pour fournir à l’ensemble de la région du riz, des grains et même de la viande. (Photo COI).
Prévu sur la période 2017-2022, le Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN) sera officiellement lancé à la fin du mois d’août avec déjà 116 millions d’euros pour démarrer.


Le PRESAN vise à améliorer la productivité malgache, la compétitivité et le commerce inter-îles des produits agricoles d’intérêt communautaire. Afin d’assurer le démarrage et la réalisation de ce projet, plus de 116 millions d’euros vont être alloués par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO). Le nouveau secrétaire général de la COI, Hamada Mmadi Boléro a rencontré, le 3 août, Rivo Rakotovao, ministre malgache auprès de la Présidence, en charge de l’Agriculture et de l’Élevage, pour discuter de la mise en œuvre du projet. Il est prévu une unité de coordination, basée à Madagascar mais sous l’autorité de la COI. Le ministère malgache de l’Agriculture et de l’Élevage serait d’ailleurs prêt à abriter les bureaux cette future entité. La Grande île aura pour engagement d’améliorer sa production et de respecter les normes, notamment phytosanitaires. À cet effet, des collaborations, notamment techniques, peuvent se formaliser avec les autres pays membres de la COI.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le projet « grenier de l’océan Indien » commence à se matérialiser

 Le PRESAN vise à améliorer la productivité malgache, la compétitivité et le commerce inter-îles des produits agricoles d’intérêt communautaire. Afin d’assurer le démarrage et la réalisation de ce projet, plus de 116 millions d’euros vont être alloués par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation ...