Leader

Réunion

CINQ NOMINÉS À L’ÉLECTION DE L’ENTREPRENEUR DE L’ANNÉE 2016

14 sep 2016 | PAR La rédaction
Remise du Tecoma Award, le jeudi 6 octobre 2016
Depuis 1995, L’Eco austral organise chaque année cette élection de l’Entrepreneur de l’année qui n’est pas un concours puisque les cinq nominés sont choisis sans avoir fait acte de candidature.
L’objectif consiste justement à mettre en lumière des entrepreneurs qui se montrent parfois discrets, mais dont la réussite, dans des secteurs très variés, témoigne du dynamisme entrepreneurial réunionnais. Il s’agit aussi de contribuer au développement d’une culture entrepreneuriale et à entretenir une saine émulation… L’avenir de La Réunion dépend de la qualité de ses entrepreneurs, qui créent de la richesse et des emplois, et aussi de leur quantité. Plus il y en aura et mieux ça sera…

 

QUATRE CRITÈRES POUR QUATRE CLASSEMENTS

Les quatre critères, pour le choix des nominés et pour le sondage final, n’ont pas varié au fil du temps. Sans doute parce qu’ils permettent de dresser un portrait de « l’entrepreneur idéal ». Un entrepreneur qui fait progresser son activité, bien évidemment, qui innove, se montre dynamique à l’extérieur de son île et s’engage dans le développement durable et dans la responsabilité sociétale. Ces quatre critères donnent lieu à quatre classements lors du sondage réalisé auprès d’un minimum de 200 chefs d’entreprise. Bien sûr, il est difficile de l’emporter dans les quatre classements, d’autant plus que les cinq nominés présentent de belles qualités.

LE PLUS IMPORTANT, C’EST DE PARTICIPER

Au final, l’Entrepreneur de l’année est celui qui totalise le plus de voix au classement général. Ce qui veut dire qu’il est plutôt « bon » au regard des quatre critères. Mais de toute façon, comme le disait Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes, « le plus important n’est pas de gagner, mais de participer ». L’Eco austral remercie donc les cinq nominés 2016 d’avoir bien voulu se prêter au jeu d’une petite compétition qu’ils n’avaient pas demandée. Mais c’est pour la bonne cause, celle de l’entrepreneuriat. Ce nouveau millésime du Tecoma Award nous assure encore une fois d’un beau suspense. Ces cinq nominés aux parcours très différents ont en commun leur passion d’entreprendre et leur volonté de contribuer au développement de leur île. 

NOUVEAUTÉ : PRIX DIGITAL DU GRAND PUBLIC

Une innovation cette année. Le public sur Facebook pourra également voter pour son entrepreneur préféré et le nominé gagnant recevra le prix digital du grand public. La campagne menée par Havas (un de nos partenaires) débutera le jeudi 15 septembre jusqu'au 4 octobre 2016. Nous vous invitons à vous connecter ainsi que vos amis sur notre page facebook, Tecoma.biz pour voter.

LES CINQ NOMINÉS SÉLECTIONNÉS SONT : 

  • PHILIPPE FABING INNOVE DANS LE MARKETING ACTIF AVEC SAGIS

    PHILIPPE FABING QUI INNOVE DANS LE MARKETING ACTIF AVEC SAGIS

    Ancré à La Réunion depuis vingt ans, il fait évoluer la relation client vers le marketing relationnel et l’informatique décisionnelle. Son chiffre d’affaires a triplé pour atteindre 2 millions d’euros en 2015. Sagis emploie aujourd’hui 60 salariés, dont 80% d’emplois pérennes, assurant sa croissance par le service haut de gamme.

    En savoir plus

  • NICOLE LEICHNIG FAIT BRILLER LA RÉUNION AVEC SA VANILLE BLEUE

    NICOLE LEICHNIG QUI FAIT BRILLER LA RÉUNION AVEC SA VANILLE BLEUE

    Avec Escale Bleue, l’entreprise qu’elle gère avec son époux, cet entrepreneur a pu mettre au point un procédé breveté de maturation et de conservation de la vanille qui séduit les plus grands chefs. L’entreprise est en forte progression depuis 2013 grâce à la vanille bleue dont elle produit déjà une tonne, et elle passera de 4 à 6 salariés. Son chiffre d’affaires est en augmentation ayant atteint 200 000 euros en 2015. 

    En savoir plus

  • FRÉDÉRIC NARASSIGUIN QUI VOIT TOUJOURS PLUS LOIN AVEC OPTIC DÉVELOPPEMENT

    FRÉDÉRIC NARASSIGUIN VOIT TOUJOURS PLUS LOIN AVEC OPTIC DÉVELOPPEMENT

    À partir d’Optique de Bourbon, il a construit un groupe leader qui s’est diversifié à travers plusieurs enseignes. Depuis 2007, le nombre de magasins est passé de 12 à 31, sous les enseignes Optique de Bourbon, Alain Afflelou et Optical Discount. De quoi générer un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2015. 

    En savoir plus

  • MARC-HENRI RAVAUX QUI A TROUVÉ SA PLACE DANS LES SERVICES INFORMATIQUES

    MARC-HENRI RAVAUX A TROUVÉ SA PLACE DANS LES SERVICES INFORMATIQUES

    Ancien directeur régional de Microsoft, ce Réunionnais s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale en 2010 avec MDSI qui a soutenu une belle croissance externe et constitue aujourd’hui un groupe pesant 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaires. 

    En savoir plus

  • DOMINIQUE THIREL LEADER RÉGIONAL DES TRAVAUX SOUS-MARINS AVEC SEANERGY

    DOMINIQUE THIREL LEADER RÉGIONAL DES TRAVAUX SOUS-MARINS AVEC SEANERGY

    L’entreprise fondée par ce Réunionnais en 2007 est devenue un groupe en pointe dans ces activités très spécialisées et parvient à s’imposer face à de grands acteurs internationaux grâce à ses innovations. L’entreprise emploie 45 personnes et a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

    En savoir plus

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

CINQ NOMINÉS À L’ÉLECTION DE L’ENTREPRENEUR DE L’ANNÉE 2016

L’objectif consiste justement à mettre en lumière des entrepreneurs qui se montrent parfois discrets, mais dont la réussite, dans des secteurs très variés, témoigne du dynamisme entrepreneurial réunionnais. Il s’agit aussi de contribuer au développement d’une culture entrepreneuriale et à entretenir une saine émulation… L’avenir de La Réunion dépend de la qualité de ses e...