Leader

Maurice

Une grosse pointure à la tête d’IBL pour conduire la fusion avec GML Investissement

1 mar 2016 | PAR La rédaction | N°306

Le recrutement a pris du temps, mais, depuis janvier, c’est le Français Yann Duchesne qui occupe le poste de CEO du groupe IBL. Et ce n’est pas le dernier venu. On lui doit même un livre, « France S.A. », publié au Seuil en 2002, à la veille de l’élection présidentielle française. Il montrait dans cet ouvrage comment la France avait toujours tous les atouts pour réussir mais restait à la traîne pour avoir cru aux vertus de « l’étatisme » et à la fameuse « exception française ». Un livre en forme de programme proposé au futur président, l’invitant à dessiner une ambition et une vision claire de l’avenir du pays. Pendant vingt ans, de 1982 à 2002, ce diplômé de Polytechnique, de Science Po Paris et de l’école nationale supérieure des Mines a travaillé au sein du cabinet McKinsey & Company où il a été directeur général pour la France. Il a travaillé ensuite dans le capital-investissement au sein de Doughty Hanson pendant 12 ans et demi, un poste lui permettant de siéger au conseil d’administration de grandes entreprises comme Laurent Perrier. 
À la tête d’IBL, Yann Duchesne devrait avoir à conduire la fusion de ce groupe avec GML Investissement qui est son principal actionnaire. Il y voit la possibilité de « développer de fortes synergies opérationnelles, financières, organisationnelles et stratégiques, combinant ainsi les ressources pour développer davantage les activités localement et à l’étranger ». Des consultants indépendants ont été nommés pour définir le montage juridique, les évaluations et le processus transactionnel. Si le projet est accepté par les conseils d’administration des deux entreprises, les actionnaires auront à se prononcer en mai 2016 pour une fusion effective en juillet. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Une grosse pointure à la tête d’IBL pour conduire la fusion avec GML Investissement

Le recrutement a pris du temps, mais, depuis janvier, c’est le Français Yann Duchesne qui occupe le poste de CEO du groupe IBL. Et ce n’est pas le dernier venu. On lui doit même un livre, « France S.A. », publié au Seuil en 2002, à la veille de l’élection présidentielle française. Il montrait dans cet ouvrage comment la France avait toujours tous les atouts pour réussir mais restai...