Performance

Réunion

Mireille Hélou, patronne d’Orange : « Nous résistons ! »

« C’est vrai que l’offre de Free Mobile est agressive, mais je souhaiterais la rappor-ter au nombre de sites radio qui permettent le maillage et donc la qualité du réseau : 350 pour Orange et 162 pour ce concurrent. » Guillaume Foulon
Face à une concurrence exacerbée, Orange Réunion-Mayotte s’appuie sur la solidité de son réseau internet et mobile en déploiement constant. Sa directrice se révèle combattive et, sans langue de bois, dévoile sa stratégie.

L’Eco austral : Quelle est la stratégie d’Orange sur les marchés très concurrentiels de l’Internet et du mobile à La Réunion ?
Mireille Hélou : Orange a toujours été un acteur majeur de l’aménagement numérique du territoire. Nous l’avons montré sur le haut débit, l’enjeu est désormais de poursuivre le déploiement du très haut débit (THD), un facteur de compétitivité et de croissance. C’est l’un des axes mobilisateurs du projet d’entreprise au niveau national : « Essentiels 2020 ».
Aujourd’hui, nous sommes dans une démarche de plus en plus convergente, les mondes du fixe et du mobile se rejoignent. Les stratégies sont donc liées et notre objectif est clair : être l’opérateur du THD et de l’innovation. Nous voulons amener le très haut débit aux Réunionnais, que ce soit dans leur foyer, avec le VDSL ou le FTTH, mais aussi partout où ils en ont besoin en mobilité. Dès l’ouverture du réseau 4G en décembre 2016, nous sommes arrivés avec un taux de couverture de 99% de la population et le baromètre Nperf nous place premier opérateur sur la 4G deux trimestres de suite en 2017.

Où en êtes-vous dans la mise en place de votre réseau de fibre optique ?
Cette année, nous continuons notre déploiement et l’optimisation de notre réseau. En 2016, nous nous étions fixés comme objectif 50 000 prises raccordables et nous l’avons atteint. Dans le cadre de notre programme en propre, nous sommes présents à différents stades de déploiement à Saint-Denis, Saint-André, Saint-Leu, Saint-Paul, La Possession, Le Tampon, Saint-Pierre, Saint-Benoît et bientôt Le Port. Et sur réseau tiers, en cofinancement, nous sommes à Sainte-Marie, Saint-Gilles Les Bains, La Saline, Bras Panon, Saint-Joseph, Sainte-Suzanne et la Plaine des Palmistes. Notre objectif est de rendre la fibre disponible pour 80% des foyers réunionnais d’ici 2020.

Sur le marché du mobile, comment se positionne Orange face à l’arrivée d’un nouvel opérateur avec une politique tarifaire agressive ?
Avec deux mois de recul, je suis en mesure de vous dire que l’arrivée de Free Mobile n’a pas impacté significativement Orange. Nous résistons ! Bien évidement, nous avons enregistré des portabilités sortantes, plus ou moins importantes au départ, vers ce nouvel opérateur et c’est tout à fait normal. Mais la bonne surprise, c’est que notre parc reste stable. Avec de nouveaux clients qui nous font confiance. Cela valide notre stratégie, basée sur la qualité de notre réseau et sur l’expérience utilisateur à un prix compétitif et justifié. C’est vrai que l’offre de notre concurrent est agressive, mais je souhaiterais la rapporter au nombre de sites radio qui permettent le maillage et donc la qualité du réseau : 350 pour Orange et 162 pour ce concurrent. Je pense qu’il est important également de parler de l’impact social d’une entreprise : le pouvoir d’achat, ce n’est pas uniquement des prix. C’est aussi des emplois, et donc des salaires… Orange, c’est 1 000 emplois directs et 1 000 indirects, des équipes locales, une politique de formation interne et externe importante et de gros investissements qui bénéficient directement aux entreprises et aux familles réunionnaises.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Mireille Hélou, patronne d’Orange : « Nous résistons ! »

L’Eco austral : Quelle est la stratégie d’Orange sur les marchés très concurrentiels de l’Internet et du mobile à La Réunion ?Mireille Hélou : Orange a toujours été un acteur majeur de l’aménagement numérique du territoire. Nous l’avons montré sur le haut débit, l’enjeu est désormais de poursuivre le déploiement du très haut débit (THD), un facteur de compétitivité et...