Performance

Réunion

Les caves Nicolas se multiplient à La Réunion et dans l’océan Indien

David Cailleux, directeur du développement des ventes export Castel-Covino et de la master franchise Nicolas. Guillaume Foulon
La société Covino (groupe Castel), qui détient la master franchise Nicolas sur l’océan Indien, vient d’ouvrir une septième cave à La Réunion et a commencé à s’implanter à Maurice et à Madagascar.

Bagatelle à Maurice en juillet 2016. Tananarive, à Madagascar, en octobre 2016. Grand Baie à Maurice en août 2017. Les ouvertures de caves Nicolas se multiplient dans les îles voisines sous forme de franchises via des partenariats de choix avec des groupes locaux qui connaissent le marché. À Maurice, c’est le groupe Leal, via sa filiale PNL, groupe qui occupe la 19e place du Top 100 des entreprises mauriciennes. À Madagascar, c’est la Soredim (groupe Taloumis), qui était déjà le distributeur des vins Castel sur la Grande île. David Cailleux, directeur du développement des ventes export Castel-Covino et de la master franchise Nicolas doit se rendre en ce mois d’octobre 2017 à Madagascar pour travailler sur l’ouverture d’un deuxième magasin dans la capitale. « Madagascar est sans doute le pari le plus risqué tant ce pays est rythmé par la richesse et la pauvreté, mais on doit y encourager le développement et des grandes enseignes comme Nicolas doivent s’y implanter. Nous apportons le concept, le savoir-faire, l’histoire et la centrale d’achat avec un large choix de références. C’est une marque connue qui fait plaisir aux expatriés et offre aux Malgaches du rêve à la française. »

SEPT CAVES À LA RÉUNION, UNE DIZAINE À L’HORIZON 2020

À Mayotte, un partenariat de distribution des vins Castel et Covino vient d’être initié via la société Distrimax, mais il est encore trop tôt pour projeter d’ouvrir une cave. « Nous allons d’abord nous attacher à optimiser les envois de conteneurs sur un marché naissant », précise David Cailleux. Jusqu’à sept caves pourraient voir le jour dans la zone océan Indien à l’horizon 2020 : 3 à Maurice, 3 à Madagascar et 1 à Mayotte. 
À La Réunion, qui compte 42 caves et où l’enseigne Nicolas fait partie des quatre franchises présentes localement depuis 2000, une septième cave Nicolas a ouvert en septembre dans le nouveau cœur de ville de La Possession. Entre deux et quatre caves devraient rejoindre le réseau à l’horizon 2020, sous forme de création ou de rachat de caves existantes. David Cailleux croit au pouvoir de la marque, qui existe depuis 1822. « C’est une enseigne de dimension internationale avec un service premium. Derrière la franchise, il ne faut pas oublier qu’il y a des cavistes compétents pris par l’amour du vin ». Des sessions de formation sont d’ailleurs organisées pour tous les nouveaux franchisés.

UN HUB, PLATEFORME D’ÉCLATEMENT AU PORT

Présente à La Réunion depuis 1954, la société Covino est un acteur majeur de la distribution de boissons sur l’île, elle embouteille 4 millions de bouteilles dans son usine du Port pour le marché local (vin Royal, le Baron Pessard ou encore Bouton d’or), importe et distribue les vins du groupe Castel et opère comme agent de marques pour plusieurs références (Champagne Demoiselle, whisky Label 5, etc.). Cette plateforme profite au réseau des caves Nicolas de l’océan Indien, indique le directeur des ventes export. « Je commande et stocke les vins sous douane avant de les redistribuer, ce qui limite les frais d’approche. » Côté prix, l’enseigne souhaite être cohérente dans l’approche tarifaire en limitant le surcoût final au consommateur (+ ou - 25% liés aux taxes d’entrées et au transport) et mise sur le volume pour être rentable.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Les caves Nicolas se multiplient à La Réunion et dans l’océan Indien

Bagatelle à Maurice en juillet 2016. Tananarive, à Madagascar, en octobre 2016. Grand Baie à Maurice en août 2017. Les ouvertures de caves Nicolas se multiplient dans les îles voisines sous forme de franchises via des partenariats de choix avec des groupes locaux qui connaissent le marché. À Maurice, c’est le groupe Leal, via sa filiale PNL, groupe qui occupe la 19e place du Top 100 des e...