Performance

Réunion

Des salons au karting, la SEM Nordev diversifie ses activités

1 fév 2018 | PAR La rédaction | N°326
François Javel (à g.), P-DG, et Mickaël Martin, directeur général délégué de la Nordev. Guillaume Foulon
La société d’économie mixte (SEM) Nordev gère depuis 2004 le parc des expositions et des congrès Auguste Legros. À son activité salon proprement dite, elle ajoute aujourd’hui la gestion d’un circuit de karting et d’un restaurant pédagogique, avec l’ambition affirmée d’être le bras armé économique des collectivités.

Contribuer au développement de la région Nord, c’est l’objectif de la SEM Nordev. Elle a été créée en 2004 pour gérer le parc des expositions et centre de congrès Auguste Legros, succédant à l’association ADPE (Association dyonisienne de promotion économique). 
« Si nous réalisons une prospective de l’activité salon, nous avons atteint le plafond de verre. Nous organisons deux à trois salons par an dont le Salon de la maison, notre rendez-vous phare avec plus de 100 000 visiteurs, et en accueillons une quinzaine qui sont organisés par des structures privées. Le marché est restreint en termes de visiteurs du fait de notre insularité et aussi bien les sujets que les exposants ne sont pas extensibles », assure François Javel, le président de la SEM Nordev qui s’est vue attribuer à nouveau le contrat de délégation de service public du parc des expositions en 2016, pour neuf ans. 

LA PLUS GROSSE CAPACITÉ EN SPECTACLES DEBOUT

Aujourd’hui, la Nordev reçoit 420 000 visiteurs par an sur ses 2,4 hectares et quatre halls, fait état de 384 jours d’activités sur l’année 2017.« Sur notre chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros, 50 % provient des salons, le reste se répartit entre nos autres activités : séminaires, colloques, congrès, location de salles, concours, location de matériels (tentes, tables, chaises, cabines de traduction simultanée, etc.) et les trois à cinq spectacles que nous recevons sur le site chaque année depuis deux ans. Nous avons la plus grosse capacité de l’île en spectacles debout sur site couvert, avec la possibilité d’accueillir jusqu’à 9 000 personnes comme lors du concert de Soprano en 2016 », précise Mickaël Martin, directeur général délégué. L’entreprise est détenue à 85 % par les collectivités - La  Communauté intercommunale du nord de La Réunion (Cinor) qui est propriétaire des murs à 50 % et la Ville de Saint-Denis à 35 % - et  le reste par des actionnaires privés, à savoir la banque BFCOI, la Caisse d’épargne Cepac et le Casino de Saint-Denis. 
 

Journée du MEDEF avec son président national Pierre Gattaz, organisée au parc des expositions de Saint-Denis. Le parc peut accueillir tous les formats de conférences grâce à ses espaces modulables.
Journée du MEDEF avec son président national Pierre Gattaz, organisée au parc des expositions de Saint-Denis. Le parc peut accueillir tous les formats de conférences grâce à ses espaces modulables.  Guillaume Foulon
 

KARTING ET RESTAURANT-ÉCOLE

La structure a aussi en charge à compter de 2018 la gestion du circuit de karting de la Jamaïque et de ses terrains annexes, soit 16 000 m² à l’entrée du chef-lieu : « Pour le karting, l’objectif est d’ouvrir le site à un public plus large et pas seulement de sportifs. Mais nous nous positionnons aussi sur le foncier économique et l’immobilier d’entreprise et réfléchissons actuellement à la manière de valoriser ces terrains », avance le P-DG. 
Les projets ne manquent pas pour cette année avec l’ouverture d’ici avril-mai d’un restaurant d’application, en partenariat avec l’Université de La Réunion, l’Assistance à la formation professionnelle des adultes à La Réunion (Afpar) et la Région Réunion. Objectif, faire vivre le restaurant du parc des expositions tout au long de la semaine et former ou compléter la formation de stagiaires par sessions de 15 à 20 personnes. 
Côté salons, la Nordev projette aussi d’organiser le premier Salon du bâtiment, fin octobre ou début novembre, sur environ cinq jours dont au moins une journée consacrée aux professionnels. Pour conforter ses fonds propres et soutenir ses investissements, la SEM vient d’ouvrir son capital de 250 000 euros. Histoire de se donner les moyens de ses ambitions.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Des salons au karting, la SEM Nordev diversifie ses activités

Contribuer au développement de la région Nord, c’est l’objectif de la SEM Nordev. Elle a été créée en 2004 pour gérer le parc des expositions et centre de congrès Auguste Legros, succédant à l’association ADPE (Association dyonisienne de promotion économique).  « Si nous réalisons une prospective de l’activité salon, nous avons atteint le plafond de verre. Nous organisons de...