Performance

Maurice

Emergence d’un secteur des biotechnologies

1 fév 2018 | PAR La rédaction | N°326
Jean-Louis Roule, CEO du CIDP : « Nous offrons à nos clients une plateforme unique pour la conception de leurs propres protocoles et tests. » Davidsen Arnachellum
Entreprise pionnière, le CIDP (Centre international de développement pharmaceutique) collabore avec les leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique et cosmétique et traduit l'ambition de Maurice de devenir le centre de la recherche scientifique du continent africain.

Jean-Louis Roule, CEO du CIDP (Centre international de développement pharmaceutique), a créé en 2004 son premier centre de photobiologie (science qui s’intéresse à l’ensemble des effets du rayonnement solaire sur l’Homme). « Maurice est un mini laboratoire », se plaît-il à expliquer. Le CIDP est aujourd'hui un organisme de recherche sous contrat (CRO) d’envergure internationale. Il évalue les ingrédients, les matières premières et les actifs médicamenteux ou cosmétiques. L’entreprise a étendu son activité dans quatre autre pays que Maurice : l’Inde, la Roumanie, le Brésil et Singapour. Cela lui a permis d’étoffer et de diversifier ses compétences et son offre. Son activité comprend désormais cinq pôles : la recherche et l’innovation, les tests précliniques in vitro, la recherche clinique, la gestion de données et les affaires réglementaires. 

UNE OFFRE SEGMENTÉE

En 2009, le CIDP Recherche & Innovation (ex-CEPHYR) a vu le jour avec l’aide du professeur Ameenah Gurib-Fakim, docteur en chimie, chercheuse spécialisée dans la phytothérapie (qui depuis est devenue présidente de la République). Grâce à un programme d’extraction soutenu (1 200 extraits par an), ce pôle de recherche a constitué une extractothèque et identifié les actifs à fort potentiel de développement pour l’industrie pharmaceutique, nutraceutique et cosmétique. En 2014, il a mis sur pied une unité de culture cellulaire permettant de valider la toxicité ou la non-toxicité des actifs biologiques ou cosmétiques.
Autre pôle : le CIDP Pré-clinique in vitro. Il offre un vaste panel de tests d’efficacité et de sécurité sur les matières premières et les produits finis. Ces tests, réalisés en stricte conformité, sont développés et validés selon les directives internationales.
 

Le CIDP a lancé un laboratoire de recherche et de formulation galénique : Biolabex. Il est spécialisé dans la formulation cosmétique et la fabrication de lots d’essais cliniques pour l’industrie pharmaceutique.
Le CIDP a lancé un laboratoire de recherche et de formulation galénique : Biolabex. Il est spécialisé dans la formulation cosmétique et la fabrication de lots d’essais cliniques pour l’industrie pharmaceutique.  DR


Le CIDP conduit également des études cliniques allant du « Medical Writing » à la sélection des sites investigateurs, en passant par le monitoring et la pharmacovigilance. Ses études multicentriques s'intéressent aux maladies cardio-vasculaires, au diabète, aux maladies respiratoires, à la dermatologie, à l’hépatite C et au VIH.
CIDP Biostats & Data, pour sa part, est spécialisé dans l'analyse et la gestion des données générées lors d'essais cliniques. Il assure le codage médical et la rédaction de rapport d'analyses statistiques. Enfin, le centre assure la sécurité post-commercialisation (cosméto -vigilance et pharmacovigilance). « Nous offrons à nos clients une plateforme unique pour la conception de leurs propres protocoles et tests », assure Jean-Louis Roule. 

ÉVALUATION DE LA POLLUTION DE L’AIR SUR LA PEAU
Selon l’OMS, 92 % de la population mondiale vit dans des endroits où le niveau de la qualité de l’air excède les limites internationales. Le CIDP, en collaboration avec une biotech américaine, a mis au point un protocole et un dispositif permettant de mesurer et de décrire le rôle des différents polluants de l'air sur la peau. L’industrie cosmétique et pharmaceutique internationale s’intéresse de très près à cette nouvelle approche et des contrats de partenariat ont déjà été initiés avec de grandes marques européennes, asiatiques et américaines. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Emergence d’un secteur des biotechnologies

Jean-Louis Roule, CEO du CIDP (Centre international de développement pharmaceutique), a créé en 2004 son premier centre de photobiologie (science qui s’intéresse à l’ensemble des effets du rayonnement solaire sur l’Homme). « Maurice est un mini laboratoire », se plaît-il à expliquer. Le CIDP est aujourd'hui un organisme de recherche sous contrat (CRO) d’envergure internationale. ...