Nostalgie : la Vulcain 50s Presidents’ Chronograph Heritage - Happy Few - Ecoaustral.com

Happy Few

Monde

Nostalgie : la Vulcain 50s Presidents’ Chronograph Heritage

En référence à l’année 1934 où Vulcain spon-sorisait le Réal de Madrid, vainqueur du cham-pionnat d’Espagne, cette montre est proposée en série limitée à 1 934 exemplaires au prix de 15 780 euros.
La manufacture suisse Vulcain propose avec cette réédition d’un modèle des années 30 de nous replonger dans l’histoire de la marque. À une époque où elle était le sponsor horloger du Réal de Madrid, rien que ça !

Désormais, les grands clubs ont tous leur partenaire horloger, qu’il s’agisse de Hublot très impliqué dans le domaine du football (Coupe du monde, PSG, Juventus, Bayern), de Maurice Lacroix (Barcelone), JeanRichard (Arsenal)… Mais dans les années 1930/40, la maison Vulcain faisait presque office de précurseur en la matière. La marque était déjà mise à l’honneur par le Réal de Madrid via la voix de l’entraîneur : « Nos entraînements, calculés à l’aide d’un chronomètre Vulcain, d’une précision époustouflante, nous ont amené à notre succès le plus catégorique au championnat d’Espagne de 1934. » Plutôt enclin à soutenir ses partenaires, monsieur Francisco Bru !
En clin d’œil à cette belle année, la Vulcain 50s Presidents’ Chronograph Heritage a fait son grand retour sur le devant de la scène en édition limitée à 1934 exemplaires pour la version acier. Présentée ici avec un boîtier or rose de 42 mm de diamètre (seulement 100 pièces), ce chronographe monopoussoir ne renie en rien son passé, nous avons affaire à une vraie montre classique, une vintage chargée d’histoire.
Le cadran noir avec décalque brune, qui présente une parfaite harmonie avec le boîtier en or rose, est habillé par une petite seconde à 9 heures, un compteur 30 minutes à 3 heures mais également par les graduations d’un pulsomètre. La montre permet donc sans aucun calcul d’indiquer la fréquence des pulsations cardiaques. Dès que le chronographe est lancé, il faut compter 30 pulsations, puis stopper le chronographe afin que l’aiguille indique sur la graduation le nombre de battements par minute du patient. Un modèle plutôt très pratique pour les médecins…
La manufacture Vulcain présente ici une belle réédition du passé, qui charme par son fonctionnement via le monopoussoir du chronographe, mais également grâce à des finitions sympathiques comme la couronne striée, signature ou presque de la marque sur les montres de présidents.
Au dos du boîtier, la Vulcain 50s Presidents’ Chronograph Heritage propose de découvrir le calibre Vulcain automatique V-57 (28 000 alternances/heure) composé de 105 composants et proposant 42 heures de réserve de marche. Les finitions sont également au programme : traitement au palladium, Côtes de Genève et vis bleuies. Étanche à 50 mètres, cette montre plutôt masculine est présentée avec un bracelet en alligator de Louisiane noir et une boucle ardillon en or rose marqué du sigle Vulcain.

(*) Pierre-François Duyck
Passionné par la belle horlogerie, Pierre-François Duyck est le co-fondateur du blog horloger MagMontres.fr. Un blog francophone entièrement dédié à l’uni-vers des montres de luxe où l’on peut trouver des tests de montres, des in-terviews de personnalités, les dernières nouveautés des marques suisses les plus prestigieuses...
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Monde

Nostalgie : la Vulcain 50s Presidents’ Chronograph Heritage

Désormais, les grands clubs ont tous leur partenaire horloger, qu’il s’agisse de Hublot très impliqué dans le domaine du football (Coupe du monde, PSG, Juventus, Bayern), de Maurice Lacroix (Barcelone), JeanRichard (Arsenal)… Mais dans les années 1930/40, la maison Vulcain faisait presque office de précurseur en la matière. La marque était déjà mise à l’honneur par le Réal de Ma...