Performance

Maurice/Afrique

Ocorian, en plein chamboulement, a un nouveau directeur général

7 aoû 2020 | PAR La rédaction
Richard Arlove (à gauche) qui était jusqu’à présent à la tête du bureau d’Ocorian à Maurice, passe la main à Robert Hovenier. - DR
Robert Hovenier est le nouveau directeur général du bureau d’Ocorian à Maurice. Il succède au charismatique Richard Arlove qui prend sa retraite.

« En 2018, lorsque ABAX a été racheté par Ocorian, j’avais déjà exprimé mon désir de prendre ma retraite lorsque l’entreprise disposerait d’une plateforme solide. De nombreux projets de développement ambitieux sont en cours pour notre firme qui propose des services fiduciaires, d’administration de fonds et de services pour les marchés de capitaux », explique Richard Arlove.
Quant à Robert Hovenier, son successeur, il compte plus de 20 ans d’expérience dans la gestion de capitaux privés et dans l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies pour les investisseurs professionnels, les entrepreneurs et leurs familles. Il était auparavant le CEO de Mauritius International Trust Company (une entité qui appartient au groupe Ciel).
La fusion d’Ocorian et d’Estera en début d’année a donné naissance à un leader mondial – qui a conservé le nom d’Ocorian –  en administration de fonds, services fiduciaires et pour marchés de capitaux avec des actifs sous administration totalisant 260 milliards de dollars. Le groupe est devenu le septième prestataire le plus important du monde par le revenu.
Si pour Farah Ballands, CEO du groupe Ocorian, les opérations du bureau à Maurice continueront à revêtir un rôle clé car « il possède de grandes capacités et, est doté d’un potentiel économique prometteur (…), la construction d’une entreprise homogène avec des méthodes de travail et des valeurs communes » a des conséquences sur le site mauricien. Car la fusion a provoqué un certain nombre de doublons. Aussi outre le départ prévu de Richard Arlove, de nombreux postes, dont au Top management, ont été supprimés. Le chiffre d’un peu moins de 20 % des effectifs a été chuchoté. Conscient de l’impact négatif de ces décisions - en grande partie prévues - pour l’image du groupe dans un contexte où le secteur financier mauricien est dans la tourmente, Robert Hovenier précise « qu’Ocorian est un employeur important à Maurice et je m’assurerai que nous embauchions et retenions des personnes ayant les compétences et l’expérience nécessaires pour (…) élargir notre portefeuille de clients tout en continuant à offrir un service exceptionnel ».
Si la stratégie africaine entamée par ABAX puis poursuivie par Ocorian « est maintenue », le départ de Richard Arlove clôt une certaine vision pour l’entreprise qui était pionnière de l’offre dédiée vers ce continent.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice/Afrique

Ocorian, en plein chamboulement, a un nouveau directeur général

« En 2018, lorsque ABAX a été racheté par Ocorian, j’avais déjà exprimé mon désir de prendre ma retraite lorsque l’entreprise disposerait d’une plateforme solide. De nombreux projets de développement ambitieux sont en cours pour notre firme qui propose des services fiduciaires, d’administration de fonds et de services pour les marchés de capitaux », explique Richard Arlove. Quan...