Opérateur 100% « péi », Zeop ambitionne de fibrer 80% des foyers - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Réunion

Opérateur 100% « péi », Zeop ambitionne de fibrer 80% des foyers

1 juin 2016 | PAR La rédaction | N°309
De gauche à droite : Frédéric Le Boterve, directeur marketing et commercial, Nassir Goulamaly, directeur général et Xavier Hermesse, directeur général adjoint de Zeop : « L’Internet réunionnais pour les Réunionnais. » Philippe Stéphant
Pionnier de la fibre optique, l’opérateur local porte un important projet de FttH (Fiber to the Home). Il compte raccorder 110 00 foyers d’ici la fin de l’année 2016 et 190 000 d’ici 2018.

« Nous souhaitons doter La Réunion d’un outil indépendant en conduisant une véritable politique industrielle locale. Zeop est fier d’avoir donné l’impulsion, d’être le seul opérateur local du marché et le premier à avoir misé sur cette technologie incroyable qu’est la fibre optique », se réjouit Xavier Hermesse, directeur général adjoint de l’entreprise menée par Nassir Goulamaly, directeur général du groupe Océinde et de sa filiale Zeop. Etre pionnier est inscrit dans les gênes du groupe et constitue même le cœur de sa stratégie. « Nous voulons être partie prenante dans l’aménagement du territoire et allons réaliser un zonage avec la Région pour aller dans les endroits les plus difficiles d’accès comme Salazie et Cilaos », poursuit Xavier Hermesse. 

FAIRE DE LA RÉUNION UNE « SMART ISLAND »

L’idée de Zeop, qui compte 30 000 foyers clients et s’adresse à 300 grands comptes, PME et administrations, est de faire de La Réunion une « Smart Island », une île connectée et intelligente. Et de créer un écosystème favorable à l’entrepreneuriat avec un Internet plus performant et moins cher pour tous. « Un euro investi dans le très haut débit génère 6 euros de croissance pour le territoire. Plus de 90% des entreprises ont moins de 10 salariés. Le Très haut débit à la maison et au travail va permettre de démultiplier les échanges, les flux et de favoriser l’initiative entrepreneuriale », estime Frédéric Le Boterve, directeur marketing et  communication qui s’amuse des slogans chauvins du genre « L’Internet réunionnais pour les Réunionnais ». On compte 100 000 inscrits sur le site lancé par l’opérateur www.jeveuxla-fibre.re, signe de l’engouement de la population. 
Zeop a raccordé 90 000 foyers depuis 2008, en annonce 110 000 fin 2016, 150 000 fin 2017 et 190 000 en 2018. L’opérateur promet jusqu’à 1Gb/seconde avec la fibre optique. Il a fait le choix de s’implanter dans 14 communes, la plupart du temps en propre, mais aussi en co-financement avec les autres opérateurs dans quelques cas (Saint-Denis avec Orange, L’Etang-Salé avec SFR). 

UN PROJET D’INVESTISSEMENT DANS UN NOUVEAU CÂBLE SOUS-MARIN

Des conventions de partenariat ont déjà été signées avec dix communes : Le Port, Saint-Paul, Saint-Leu, Sainte-Marie, Saint-Benoît, Saint-André, Sainte-Suzanne, Bras Panon, La Plaine des Palmistes et Saint-Joseph. Pour ce faire, Zeop a lancé un programme d’investissements de 120 millions d’euros avec le concours du Crédit agricole et de l’Agence française de développement. L’opérateur travaille également sur un projet d’investissement dans un nouveau câble sous-marin, toujours dans l’idée de rester indépendant et de maîtriser ses coûts. « Les câbles réunionnais sont obsolètes. Nous militons pour être co-investisseurs de notre propre câble sous-marin. Nous sommes prêts à investir 30 millions d’euros », annonce Xavier Hermesse. La filiale du groupe Océinde est aussi candidate pour la licence 4G de téléphonie mobile. « Nous avons prouvé avec la fibre optique que la présence d’un quatrième opérateur était vertueuse pour la concurrence. Nous  voulons animer la concurrence et nous avons les compétences techniques pour exister sur ce marché. »

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Opérateur 100% « péi », Zeop ambitionne de fibrer 80% des foyers

« Nous souhaitons doter La Réunion d’un outil indépendant en conduisant une véritable politique industrielle locale. Zeop est fier d’avoir donné l’impulsion, d’être le seul opérateur local du marché et le premier à avoir misé sur cette technologie incroyable qu’est la fibre optique », se réjouit Xavier Hermesse, directeur général adjoint de l’entreprise menée par Nassir ...