Leader

Maurice

OUTI DE FALBAIRE : Une Finlando-Mauricienne aux commandes de Barnes Mauritius

1 juin 2019 | PAR Jacques Rombi | N°340
Une Finlandaise tombée amoureuse de l’Afrique. ©Droits réservés
Agronome de formation, puis pilote d'avion, sa rigueur a été remarquée par la direction suisse de la prestigieuse marque Barnes International Realty qui opère dans l'immobilier de luxe. Un profil atypique qui fait plaisir à lire.

Cette native de Turku, en Finlande, est passée par de belles expériences africaines avant de poser ses valises à Maurice. Ses grands-parents fermiers et son père vétérinaire lui transmettent le goût de la terre et de ses valeurs dès le plus jeune âge. « Après mes études d'agronomie, j'intègre le service marketing du groupe laitier Valio à Helsinski, mais j'étouffe à l'ombre des bureaux. Nous sommes au début des années 1990 et je saisis l'opportunité proposée par le gouvernement finlandais de rejoindre un réseau de techniciens agronomes en Afrique. Je pars alors en Zambie où il faut accompagner les fermiers dans la région de Lusaka... » 
Elle tombe sous le charme de l'Afrique et de ses immensités et en profite pour passer son brevet de pilote d'avion monomoteur. Une période d'aventures et de belles histoires humaines qu'elle survole avec passion aux commandes de son Cherokee 180. Pourtant, la soif d'entreprendre est plus forte que l'envie de travailler pour le gouvernement.

Terre africaine

« Au bout de deux ans, je crée une entreprise qui fournit les paysans et éleveurs en intrants et nourriture pour le bétail. Ça se passe bien mais un drame va tout changer. Mon partenaire sud-africain, féru de défis sportifs, se fait dévorer par un crocodile en traversant une rivière. Je prends subitement la mesure de toute ma fragilité, perdue en pleine terre africaine. » C'est l'heure d'un premier bilan, un break d'une année qu'elle passe au Zimbabwe pour y peaufiner ses cours de pilotage. Nous sommes en 1995 et Harare est encore un des fleurons des capitales africaines.
Une terre propice à un remake de Out of Africa où Robert Redford prend les traits d'un mari mauricien, pilote de ligne, qu'elle rencontre sur le tarmac de l'aéroport. Un coup de foudre qui se traduit par la naissance de trois beaux enfants, deux garçons et une fille, entre 1998 et 2001. Mais cette activité maternelle intense ne calme pas pour autant son ardeur à entreprendre. « Je travaillais le matin au service des visas à l'ambassade de Finlande et l'après-midi je gérais les commandes de mon entreprise Basket Case qui exportait des productions artisanales malgaches dans le monde entier via un hub à l'île Maurice. »
Nous sommes en 2005, ce pays riche commence alors à tomber en ruine sous l'effet de la politique du sinistre Robert Mugabe, et il est temps de voler vers de nouveaux horizons. Dans le sud de l'île Maurice, à Blue Bay précisément, où est établie sa belle-famille. C'est là qu'Outi fait ses premiers pas dans le secteur de l'immobilier. « Toute seule, j'ai proposé de la location saisonnière aux touristes pendant deux ans, avant d'ouvrir l'agence Blue bay Properties en 2010 à Mahébourg. Puis tout s'est emballé : avec mon neveu Emmanuel nous attaquons en 2013 le segment de la gérance du RES (Real Estate Scheme) à Grand-Baie avec le promoteur 2Futures, avant d'être repérés en 2014 par Barnes. »

Licence de marque

Aujourd'hui Outi est majoritaire dans Barnes Maurice qui fonctionne sous le régime de la licence de marque. Après un pic d'activité en 2017, elle choisit d'arrêter en 2018 les locations saisonnières pour se recentrer sur les ventes et locations de prestige avec ses cinq bureaux et ses 22 employés.
Questionnée sur le risque d'une bulle immobilière à Maurice, son sourire permanent confirme son optimisme : « Il faut que les promoteurs acceptent de prendre un peu plus de temps pour vendre car l'offre est bien étoffée, mais je suis confiante. À la différence d'autres îles paradisiaques perdues au milieu de nulle part, ici nous sommes dans un pays où il fait bon vivre pour des tarifs relativement abordables. Il y a des hauts et des bas car le marché immobilier est encore jeune mais je vois mon pays aller très loin. » Cette passionnée de natation en pleine eau a la nationalité mauricienne depuis 2014.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

OUTI DE FALBAIRE : Une Finlando-Mauricienne aux commandes de Barnes Mauritius

Cette native de Turku, en Finlande, est passée par de belles expériences africaines avant de poser ses valises à Maurice. Ses grands-parents fermiers et son père vétérinaire lui transmettent le goût de la terre et de ses valeurs dès le plus jeune âge. « Après mes études d'agronomie, j'intègre le service marketing du groupe laitier Valio à Helsinski, mais j'étouffe à l'ombre des bur...