Edito

Rwanda

Paul Kagamé en question

7 avr 2014 | PAR Alain Foulon

Dans un article prémonitoire, publié sur notre site Internet vendredi, Bernard Lugan annonçait de nouveaux contre-feux du président rwandais, actuellement en mauvaise posture. Ce dernier sait en effet profiter de la complaisance de la presse française à son égard. Et cela n’a pas tardé puisque, dimanche, « Jeune Afrique » publiait un entretien dans lequel Paul Kagamé accuse la Belgique et surtout la France d’avoir, non seulement organisé le génocide de 1994, mais d’y avoir directement participé. Au-delà de ce délire, on notera l’indécence qui consiste à instrumentaliser ainsi un génocide à des fins politiques personnelles. Un profond irrespect pour les victimes de ces tragiques événements ! Mais l’occasion était trop belle pour l’homme fort de Kigali, au pouvoir depuis 2000. En froid avec l’Afrique du Sud, où ses anciens amis, qui parlent trop, sont assassinés ou manquent de l’être, mais surtout avec les États-Unis qui représentaient jusqu’alors son principal soutien, il se raccroche à la « rente génocidaire ». Et d’autant plus que de sérieux indices montrent qu’il serait derrière l’assassinat du président Habyarimana, acte déclencheur du génocide de 1994. Un scénario qui, s’il se confirmait, obligerait à réécrire toute l’histoire du génocide telle qu’elle a été écrite par Paul Kagamé. Quant au "miracle économique rwandais", outre cette "rente génocidaire", il repose sur le pillage des richesses de la Répubique démocratique du Congo. Si celle-ci reprenait le contrôle de son territoire, ce serait la fin du soi-disant miracle pour un pays surpeuplé et n'ayant pas d'accès à la mer.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Rwanda

Paul Kagamé en question

Dans un article prémonitoire, publié sur notre site Internet vendredi, Bernard Lugan annonçait de nouveaux contre-feux du président rwandais, actuellement en mauvaise posture. Ce dernier sait en effet profiter de la complaisance de la presse française à son égard. Et cela n’a pas tardé puisque, dimanche, « Jeune Afrique » publiait un entretien dans lequel Paul Kagamé accuse la Belgi...