ID

Réunion

Plus de 100 millions d’euros de prêts à Ileva pour la valorisation des déchets

15 nov 2021 | PAR La rédaction | N°363

La Banque des territoires, enseigne de la Caisse des dépôts, vient d’accorder un prêt de 62,5 millions d’euros à Ileva, le syndicat mixte qui associe des communes du Sud et la Région, et la Banque postale va décaisser pour sa part un prêt de 40 millions d’euros. Ces financements sont destinés à Run’EVA, pôle de valorisation des déchets, comprenant un incinérateur, qui devrait voir le jour en 2023 à Pierrefonds, commune de Saint-Pierre. Pour comprendre l’association de ces deux partenaires dans le financement du projet conduit par Ileva, il faut rappeler que la Caisse des Dépôts est désormais l’actionnaire majoritaire de La Poste dont la Banque postale est une filiale à 100 %. Run’EVA, dont le coût total s’élève à 220 millions d’euros, annonce trois filières de valorisation : le tri des déchets recyclables, la méthanisation de la fraction fermentescible des ordures ménagères résiduelles et des bio-déchets et la valorisation énergétique des combustibles solides de récupération (CSR), issus des déchets non recyclables. L’objectif est de traiter 230 000 tonnes de déchets annuels et d’éviter ainsi leur enfouissement. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Plus de 100 millions d’euros de prêts à Ileva pour la valorisation des déchets

La Banque des territoires, enseigne de la Caisse des dépôts, vient d’accorder un prêt de 62,5 millions d’euros à Ileva, le syndicat mixte qui associe des communes du Sud et la Région, et la Banque postale va décaisser pour sa part un prêt de 40 millions d’euros. Ces financements sont destinés à Run’EVA, pôle de valorisation des déchets, comprenant un incinérateur, qu...