Happy Few

Réunion

Porsche Cayenne S e-hybrid : SUV branché

1 juil 2016 | PAR Gilles Michel | N°310
Le design s’est allégé avec des lignes claires, des entrées d’air redessinées et des rainures sur la capot moteur qui contribuent à affiner la silhouette.
Montré du doigt par certains pour son côté ostentatoire, le Porsche Cayenne s’est refait une beauté et revient avec des lignes épurées. Mais aussi et surtout avec cette toute nouvelle version hybride rechargeable qui promet des consommations de petite citadine.


Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, il faut dire que le Porsche Cayenne ne laisse pas indifférent. Et force est de constater qu’il devrait davantage fédérer grâce à ses nombreuses retouches esthétiques visant à alléger son design : lignes claires, entrées d’air redessinées et rainures sur la capot moteur contribuent à affiner sa silhouette. À l’arrière, les feux redessinés offrent une signature lumineuse en 3D du plus bel effet. Pas de révolution, mais une évolution permettant au « grand frère » de tenir la comparaison avec le très ambitieux Macan. 
 

À l’intérieur, la finition est d’excellente facture et la présentation superbe, surtout dans la livrée cuir intégral de notre version d’essai.
À l’intérieur, la finition est d’excellente facture et la présentation superbe, surtout dans la livrée cuir intégral de notre version d’essai. 
 

UN CONFORT DIGNE D’UNE PREMIÈRE CLASSE

Il en va de même pour l’intérieur, qui n’évolue pas beaucoup par rapport à la précédente version. La finition est d’excellente facture et la présentation superbe, surtout dans la livrée cuir intégral de notre version d’essai. Le nouveau volant multi-fonctions est aussi élégant que pratique. Mais l’atout majeur de ce Cayenne par rapport au Macan est bien entendu l’espace intérieur bien plus important, permettant à chacun des occupants de voyager dans un confort digne d’une première classe. 
Sur le plan technique, il adopte un V6 3.0 à injection directe et compresseur d’origine Audi développant 333 ch, et l’associe à un moteur électrique synchrone à aimant permanent de 95 ch. La puissance combinée du système hybride atteint 416 ch, tandis que le couple maxi s’établit à 590 Nm, disponible sur une large plage de régimes, allant de 1 250 à 4 000 tr/min. Intercalé entre le V6 et la boîte automatique à 8 rapports, le moteur électrique est alimenté par un pack de batteries lithium-ion. Celui-ci est installé sous le plancher du coffre, qui perd 90 dm3 de volume dans l’opération. Pour sa recharge, Porsche fera intervenir chez vous un électricien agréé qui vérifiera la conformité de votre installation et effectuera la pose d’une borne.
 

Le design des jantes met l’accent sur le côté sportif des modèles Cayenne. Pour tous, des jantes 21 pouces sont disponibles en option. Les jantes « 911 Turbo Design » 21 pouces associées aux élargisseurs d’aile,  par  exemple, allient esthétique et performances.
Le design des jantes met l’accent sur le côté sportif des modèles Cayenne. Pour tous, des jantes 21 pouces sont disponibles en option. Les jantes « 911 Turbo Design » 21 pouces associées aux élargisseurs d’aile, par  exemple, allient esthétique et performances.
 

 

LE 0 À 100 KM/H EFFECTUÉ EN 5,9 SECONDES

Une fois les batteries suffisamment chargées, c’est sur ce mode 100% électrique que le Cayenne démarre. On profite alors d’un reposant silence et de performances suffisantes au quotidien, d’autant que le moteur électrique offre 310 Nm de couple à lui seul et utilise les 8 rapports de la boîte automatique pour optimiser son rapport vivacité/consommation. L’économètre, semblable à celui d’une Prius, se charge de vous rappeler que vous êtes dans une Porsche « propre » et vous incite à garder le pied léger. Mais la comparaison avec la plus réputée des hybrides s’arrête là. Car ce Cayenne n’a pas usurpé le « S » de son appellation. Le 0 à 100 km/h est effectué en 5,9 secondes, soit un chrono comparable à celui d’un Boxster, tandis que le kilomètre départ arrêté est couvert en 25,7 secondes. 
Et c’est bien là l’alliance presque incongrue, mais tellement plaisante, que propose ce Cayenne S e-hybrid : des performances de sportive, un comportement routier irréprochable et un confort de haut vol. Mais aussi la possibilité de rouler en ville en tout électrique pendant 20 kilomètres ou de voir le moteur thermique se couper à 110 km/h, dans la descente de la route des Tamarins par exemple. Pour arriver à la valeur exceptionnelle de 79 g de CO2 rejeté par kilomètre, pour une consommation homologuée de 3,4 l/100 km. Tout bonnement exceptionnel ! De quoi faire taire les mauvaises langues qui vous taxeraient de « pollueur » à la vue de votre acquisition ou, de manière plus pragmatique, de bénéficier pendant deux ans d’une exonération de TVS en cas d’achat par une société. L’alliance de la passion et de la raison.
 

Sous le capot se déploie un moteur V6 3.0 à injection directe et compresseur d’origine Audi développant 333 ch. Il est associé à un moteur électrique synchrone à aimant permanent de 95 ch.
Sous le capot se déploie un moteur V6 3.0 à injection directe et compresseur d’origine Audi développant 333 ch. Il est associé à un moteur électrique synchrone à aimant permanent de 95 ch.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Porsche Cayenne S e-hybrid : SUV branché

 Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, il faut dire que le Porsche Cayenne ne laisse pas indifférent. Et force est de constater qu’il devrait davantage fédérer grâce à ses nombreuses retouches esthétiques visant à alléger son design : lignes claires, entrées d’air redessinées et rainures sur la capot moteur contribuent à affiner sa silhouette. À l’arrière, les feux red...