Leader

Maurice

Pravind Jugnauth intronisé Premier ministre après la démission de son père

1 mar 2017 | PAR La rédaction | N°317
Pravind Jugnauth a la lourde tâche de faire oublier ces deux dernières années que la plupart des observateurs considèrent comme « perdues »… Davidsen Arnachellum


La passation de pouvoir a fait grincer des dents même si elle est légale du point de vue de la constitution Mauricienne. Sir Anerood Jugnauth, qui fêtera ses 87 ans le 29 mars, a démissionné de son poste de Premier ministre tout en restant au gouvernement avec un nouveau poste constitutionnel de « ministre Mentor ». Et son fils Pravind, âgé de 55 ans, a pris, sans surprise, le relais. Dans le modèle constitutionnel de Westminster, dont a hérité Maurice, le président de la République désigne comme Premier ministre le chef du parti qui détient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. C’est ainsi que Pravind Pravind, leader du Mouvement socialiste mauricien (MSM), est devenu le nouveau chef du gouvernement. Sir Anerood Jugnauth avait déjà indiqué vouloir quitter son poste avant la fin de son mandat prévu en 2019, mais le départ du Parti mauricien social démocrate (PMSD) de Xavier-Luc Duval a fragilisé la coalition gouvernementale et précipité les choses. Les milieux économiques ont plutôt bien accueilli cette nouvelle car il régnait une certaine cacophonie au sein du gouvernement depuis deux ans. Le départ de Roshi Bhadain, qui a rejoint l’opposition en créant son propre parti, « The Reform Party », a d’ailleurs clarifié la situation puisqu’on le savait en désaccord avec Pravind Jugnauth. Ce dernier a maintenant la lourde tâche de faire oublier ces deux années, que la plupart des observateurs considèrent comme « perdues ». Il devra mettre en œuvre les grands projets d’investissements comme le métro express, soutenu par l’Inde, mais aussi débloquer certains dossiers émanant du privé et qui se trouvaient au point mort. Un sacré challenge alors que l’alliance au pouvoir a perdu une bonne part de sa cote de popularité. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Pravind Jugnauth intronisé Premier ministre après la démission de son père

 La passation de pouvoir a fait grincer des dents même si elle est légale du point de vue de la constitution Mauricienne. Sir Anerood Jugnauth, qui fêtera ses 87 ans le 29 mars, a démissionné de son poste de Premier ministre tout en restant au gouvernement avec un nouveau poste constitutionnel de « ministre Mentor ». Et son fils Pravind, âgé de 55 ans, a pris, sans surprise, le relais....