Performance

Madagascar

Premier salon international des mines, des hydrocarbures et des équipements

Ouverture du salon des mines et des hydrocarbures avec Jean Razafindravonona (2ème à partir de la gauche), ministre des Finances et du Budget, Jules Etienne Rolland, ministre de l’Industrie et du Développement du secteur privé, Rivo Rakotovao, ministre des Infrastructures, de l’Équipement et de l’Aménagement du territoire, Hery Rajaonarimampianina, président de la République (au centre) et Lalaharisaina Joeli Valérien, ministre chargé des Ressources stratégiques. - Mbolahasina Maminirina
Un événement qui confirme le potentiel de Madagascar dans ce secteur stratégique et lui donne plus de visibilité sur la carte du monde. L’occasion aussi pour le président de la République de lancer un appel aux investisseurs privés… et sérieux.

Le premier salon des mines, des hydrocarbures et des équipements a été organisé par Media Consulting, en collaboration avec l’Office des mines nationales et des industries stratégiques (OMNIS) et l’Office malgache des hydrocarbures (OMH), du 19 au 21 juin 2014, au Centre de conférences internationales (CCI) d’Ivato Tananarive. Un événement capital pour relancer les investissements miniers à Madagascar. Il s’agissait d’un véritable salon professionnel qui s’est tenu sous l’impulsion de l’État et n’a pas manqué d’examiner la législation minière et ses futures réformes. Son thème central était d’ailleurs très clair : « Textes et lois en vigueur qui régissent le secteur minier à Madagascar ». Pas moins d’une cinquantaine d’exposants y ont participé, tels que Madagascar Oil, Exxon mobil, Tullow Oil, Toliara Sands et Ambatovy, et cela montre l’importance de l’événement. Sans parler de la présence d’organismes rattachés au ministère d’État chargé des ressources stratégiques.

UN APPEL AUX INVESTISSEURS ÉTRANGERS

Le secteur de l’industrie extractive se trouve au centre des priorités du gouvernement. Après avoir visité Tsimiroro le 18 juin dernier pour le lancement officiel de la vente test d’huile lourde, le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, fonde des espoirs sur la reprise des activités pétrolières locales. « Venez travailler chez nous !, lance-t-il au investisseurs étrangers. Dans les périmètres qui renferment des potentiels énormes et dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant. » Cet appel s’accompagne de la promesse d’une bonne gouvernance du secteur.
Actuellement, la contribution du secteur minier au PIB se situe dans une fourchette de 0,1% à 1,5%. Avec les nouveaux projets qui vont démarrer, entre autres le futur forage exploratoire de la compagnie américaine Exxon Mobil au large de Majunga vers la fin 2015 et celui du bloc de Mandabe et de Berenty, au sud de Madagascar, par l’autrichien OMV et Tullow Oil, l’État prévoit une hausse des investissements du secteur et une contribution au PIB qui pourrait atteindre 8%.

LE RESPECT DES LOIS : UN MAÎTRE MOT

Hery Rajaonarimampianina prône la bonne gouvernance, la transparence et le respect des lois pour améliorer la gestion des ressources minières du pays. En s’adressant aux investisseurs, il souligne aussi que les autorités feront preuve d’une grande sévérité qui peut aboutir à des retraits de permis miniers. « Les trafiquants n’ont pas de place à Madagascar. Nous resterons vigilants, rigoureux et sévères ! »
Le gouvernement confirme son engagement au sein de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (EITI). Les efforts de la part des industries locales ont d’ailleurs été significatifs puisque le dernier rapport publié par l’EITI, au mois d’octobre 2013, fait état de plus de 96% du paiement des redevances dues à l’État. Un total de 74,9 millions d’euros de recettes fiscales, provenant des 130 compagnies minières et pétrolières en activité. Le secrétariat exécutif de l’EITI a fixé au comité national le délai du 31 décembre 2014 pour publier le rapport de réconciliation et celui du 5 décembre 2016 pour déclencher le processus de validation de la conformité de Madagascar aux normes.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Premier salon international des mines, des hydrocarbures et des équipements

Le premier salon des mines, des hydrocarbures et des équipements a été organisé par Media Consulting, en collaboration avec l’Office des mines nationales et des industries stratégiques (OMNIS) et l’Office malgache des hydrocarbures (OMH), du 19 au 21 juin 2014, au Centre de conférences internationales (CCI) d’Ivato Tananarive. Un événement capital pour relancer les investissements mi...