ID

Madagascar

Projet de minoterie à Majunga pour le tanzanien Bakhresa

1 juin 2017 | PAR La rédaction | N°320

Ce conglomérat fondé par Said Salim Awadh Bakhresa est un poids lourd industriel en Afrique de l’Est, réalisant un chiffre d’affaires équivalent à 800 millions d’euros et employant 8 000 personnes. Opérant dans une multitude de secteurs comme l’agroalimentaire, l’emballage, la logistique, les hydrocarbures et les loisirs, outre la Tanzanie, il est présent au Kenya, en Ouganda, au Malawi, au Mozambique, au Rwanda, au Burundi et au Zimbabwe. À Madagascar, Bakhresa Group prévoit d’investir plus de 70 millions d’euros dans une unité de production de farine qui vise l’export, la réhabilitation du port et le soutien à l’agriculture. Un terrain de 10 hectares a été choisi pour cela dans l’ancienne zone industrielle de la ville portuaire de Majunga, au nord-ouest du pays. Les travaux devraient démarrer en 2017 pour une livraison de l’usine dès 2018. Sa capacité de production journalière sera de 1 200 tonnes et elle devrait créer 470 emplois directs et générer plus de 10 000 emplois indirects. En effet, Bakhresa Group prévoit de développer l’agriculture à grande échelle dans la région, notamment la plantation de maïs afin de réduire les importations de matières premières. Alors que, selon les derniers chiffres de la Banque centrale de Madagascar, les investissements directs étrangers (IDE) ont enregistré une hausse de 9,6% depuis le début de l’année, s’il se réalise, cet investissement sera un signal fort. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Projet de minoterie à Majunga pour le tanzanien Bakhresa

Ce conglomérat fondé par Said Salim Awadh Bakhresa est un poids lourd industriel en Afrique de l’Est, réalisant un chiffre d’affaires équivalent à 800 millions d’euros et employant 8 000 personnes. Opérant dans une multitude de secteurs comme l’agroalimentaire, l’emballage, la logistique, les hydrocarbures et les loisirs, outre la Tanzanie, il est présent au Kenya, en Ouganda, au ...