Performance

Afrique

Projets d'oléoducs et de raffineries

5 déc 2013 | PAR

Le Kenya, l'Ouganda et le Rwanda, notamment dans le secteur pétrolier - des projets d'oléoducs et de raffineries sont en discussion.

Mais il est loin de satisfaire tous les pays de la région. La Tanzanie a ouvertement dénoncé ce triangle régional qui la laisse, elle comme le Burundi, cinquième pays de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), sur le bord de la route. "Veulent-ils nous pousser vers la sortie" de l'EAC?, s'est publiquement interrogé début novembre le président tanzanien Kakaya Kikwete.  En arrière-fond se joue aussi une sévère concurrence commerciale régionale: la Tanzanie, avec elle aussi l'aide de la Chine, compte bientôt avoir son grand port régional du nord de sa capitale économique Dar es Salaam, qui rivaliserait avec Mombasa.  Et le ministre burundais en charge des Transports, Déo Rurimunzu, a annoncé jeudi que son pays, la Tanzanie et la République démocratique du Congo (RDC), riche en minerais, venaient de s'engager à développer plusieurs projets communs dans les transports - notamment le ferroviaire - et l'énergie.  Le ministre a assuré qu'il ne s'agissait pas d'une "réaction au fait que le Kenya, l'Ouganda et le Rwanda (...) ont décidé de développer un certain nombre de projets spécifiques". Mais il a tout de même regretté et s'est également "inquiété" du fait que ces trois pays veuillent développer seuls leurs projets.  Au Kenya aussi, le projet de nouvelle ligne ferroviaire a soulevé des critiques: des députés ont notamment dénoncé une attribution opaque de contrats.  burs-aud/hv/mba

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

Projets d'oléoducs et de raffineries

Mais il est loin de satisfaire tous les pays de la région. La Tanzanie a ouvertement dénoncé ce triangle régional qui la laisse, elle comme le Burundi, cinquième pays de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), sur le bord de la route. "Veulent-ils nous pousser vers la sortie" de l'EAC?, s'est publiquement interrogé début novembre le président tanzanien Kakaya Kikwete.  En arrière-fond s...