Le billet

France

PRONOSTIC ÉLECTORAL

18 avr 2017 | PAR Alain Foulon

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, il paraît toujours aussi difficile d’établir un pronostic tant le nombre d’indécis demeure important et la situation politique inédite. Il me semble pourtant probable que Marine Le Pen s’imposera, assez loin devant les autres candidats. Sa base électorale paraît en effet solide, composée des perdants de la mondialisation : jeunes en précarité, classes moyennes paupérisées, « petits blancs » sensibles à la question identitaire… Toute cette population de la « périphérie » parfaitement décrite par le géographe Christophe Gilly dans ses livres, dont le dernier annonce « Le crépuscule de la France d’en haut ». Malgré l’opération politico-judiciaire visant à le mettre hors course, François Fillon me semble tout à fait capable d’occuper la deuxième place. Je me suis même permis de prendre quelques paris sur ce pronostic. Mais là n’est pas la question. La qualification de François Fillon serait une très mauvaise nouvelle pour Marine Le Pen car, dans ce cas de figure, il devrait s’imposer franchement au deuxième tour… Quelque chose comme 60/40 ou même 65/35. Car son réservoir de voix paraît nettement plus important que ceux d’Emmanuel Macron ou de Jean-Luc Mélenchon. Le premier personnifie le vide sidéral. C’est une espèce de packaging sans produit à l’intérieur ou, plutôt, si, avec un produit qui s’appelle François Hollande. Dans ces conditions, On le voit mal rallier la majorité des électeurs de François Fillon et ceux des autres candidats classés à droite, à part quelques centristes abusés. Le match Le Pen-Macron serait alors très serré. Quant à l’hystérique qui rêve d’être le Hugo Chavez français, après avoir siphonné l’électorat de Benoît Hamon, il ne lui resterait plus grand chose à siphonner. Pas de quoi franchir la barre des 50%, en tout cas.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

Commentaires

 

France

PRONOSTIC ÉLECTORAL

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, il paraît toujours aussi difficile d’établir un pronostic tant le nombre d’indécis demeure important et la situation politique inédite. Il me semble pourtant probable que Marine Le Pen s’imposera, assez loin devant les autres candidats. Sa base électorale paraît en effet solide, composée des perdants de la mondialisat...