Performance

Réunion

Qualitropic souhaite faire émerger des produits et non plus des projets

27 Jan 2014 | PAR La rédaction
Une nouvelle gouvernance a été mise en place avec un quart des administrateurs renouvelés. - DR
« Qualitropic doit susciter chez lez chefs d'entreprise réunionnais l'envie d'avancer ».
Alain Chatel, élu en juin, et pour trois ans, président du pôle de compétitivité et gérant de la distillerie familiale J. Chatel depuis près de 40 ans, veut montrer l'exemple.
À l'image de la dynamique impulsée au niveau national pour l'ensemble des pôles de compétitivité, l'entrepreneur souhaite que, sous sa présidence, Qualitropic devienne une « usine à produits » et non plus seulement une « usine à projets ». Pour cela, une nouvelle gouvernance a été mise en place avec un quart des administrateurs renouvelés.
Créé il y a huit ans, le pôle fonctionne avec un budget de 800 000 euros par an, entièrement dédié à l'accompagnement des entreprises innovantes. Mais attention ! « Nous n'accordons aucun crédit, explique Françoise Delabaere, directrice du pôle, nous mettons à disposition notre équipe d'experts auprès de toutes les entreprises qui deviennent adhérentes et nous les aidons à construire et faire émerger leur projet. « À l'heure actuelle, le pôle compte 102 entreprises adhérentes, au sein desquelles 53 projets ont été labellisés et 35 ont obtenu un financement public pour un total de 27 millions d'euros. Avec un ticket d'entrée qui se situe entre 110 et 5 000 euros (en fonction du chiffre d'affaires), l'investissement peut rapporter gros pour celles qui souhaitent se lancer sur un nouveau marché ou investir dans la recherche et développement.
Dernier atout, pour les entreprises de la région cette fois-ci, Qualitropic a décidé d'offrir aussi ses services à celles situées hors département. Une occasion en or de se tester et se faire accompagner à moindre frais sur un marché en pleine expansion.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Qualitropic souhaite faire émerger des produits et non plus des projets

« Qualitropic doit susciter chez lez chefs d'entreprise réunionnais l'envie d'avancer ». Alain Chatel, élu en juin, et pour trois ans, président du pôle de compétitivité et gérant de la distillerie familiale J. Chatel depuis près de 40 ans, veut montrer l'exemple. À l'image de la dynamique impulsée au niveau national pour l'ensemble des pôles de compétitivité, l'entrepreneur souha...