Happy Few

France

Quelques cavistes bordelais à ne pas manquer

1 avr 2016 | PAR Pierrick Pedel | N°307
Difficile de déambuler dans les rue de Bordeaux sans tomber sur un caviste. Ils sont une quarantaine à avoir pignon sur rue, sans compter les petits établissements de quartier. L’Eco austral vous propose une promenade dans la capitale mondiale du vin chez quelques cavistes incontournables

DR


L’INTENDANT : L’UNE DES PLUS BELLES OFFRES AU MONDE
Propriété de la famille Moueix, qui possède également le domaine de Petrus, l’Intendant ne vend que des vins de Bordeaux et s’est imposé en vingt ans comme une référence en la matière. 
« Cest l’une des plus belles offres de vins de Bordeaux au monde », selon un négociant. Installé dans un petit hôtel particulier du fameux « triangle d’or bordelais », la cave s’enroule autour d’un escalier en colimaçon de 12 mètres de haut. Sur cinq niveaux quelque 1 200 casiers abritent 15 000 bouteilles. Au rez-de-chaussée, où trône une œuvre originale de Jean Dubuffet intitulée « Le verre d’eau N°3 », on trouve des bordeaux rouges et blancs à des prix inférieurs à 20 euros. Ensuite, plus on monte, plus c’est cher. « Plus on monte, meilleur, c’est », rectifie Laurent Dumesny, le directeur. En montant les premières marches, on croise les crus bourgeois et les seconds vins des crus classés. Puis on trouve les crus classé de Médoc et les grands crus de Saint-Emilion, de Pomerol et de Pessac-Léognan qui sont exposés au troisième étage. À ce niveau, les prix s’étalent entre 500 et 6 000 euros. En Sauterne, l’Intendant propose des bouteilles de château d’Yquem pouvant remonter jusqu’aux années 30. Le quatrième étage représente le saint des saints avec les vieux millésimes et les grands formats (double magnums, impériales...). Pour un magnum à l’impériale (6 litres) il faut compter entre 25 000 et 40 000 euros. Une bouteille de Petrus 1982 vous coûtera 8 300 euros et un château d’Yquem 1936 6 000 euros. L’Intendant vend ses vins par internet sur son site www.chateaunet.com et ses primeurs sur www.chateauprimeur.com
Les coups de cœurs du patron : en rouge, le Château de Sales (Pomerol 2010) à 32 euros et en blanc un Smith Haut Lafite (Pessac-Léognan 2014) à 28 euros.
L’Intendant : 2, allée de Tourny – Tél. : 05 56 48 01 29. 

DR



LA VINOTHÈQUE DE BORDEAUX : DES GRANDS VINS À PRIX ABORDABLES
Également situé dans le « triangle d’or bordelais », ce caviste a ouvert ses portes en 1973 à l’initiative d’une maison bordelaise renommée. Rachetée en 2007 par le négociant Dubos Frères et Cie, il est devenu un caviste emblématique du centre ville et propose aujourd’hui 2 000 références en vins de Bordeaux et du reste de la France dont des bourgognes blancs et des vins d’Alsace ainsi que des vins du monde. Propriété d’un négociant, La Vinothèque propose ses grands vins à des prix très abordables. En effet, les premiers prix sont à 3,50 euros. En Bordeaux rouge, l’offre est tout simplement l’une des plus larges du marché. Pas moins de 4 000 bouteilles y sont proposées. On passe du rare, comme ce Château Lafite Rothschild à 1 400 euros, au plus classique tels que ce Château Calon Ségur 2008 à 68 euros et ce Château Beau-Séjour Bécot 2004, un Saint-Emilion à 52 euros. « Du fait d’être la propriété d’une maison de négoce, nous supprimons un échelon d’intermédiaire. Nos vins passent directement des chais au magasin. Ce qui nous permet de présenter des prix qui ne sont pas plus élevés que ceux de la grande distribution », explique Omar Di Salvatore, le coordinateur général de la Vinothèque. Depuis 2009, la sélection de ce caviste est disponible sur Internet et son site vinotheque-bordeaux.com figure parmi les plus fiables pour acheter du vin. La Vinothèque est propriétaire d’un stock de 1,5 million de bouteilles proposées à la vente. L’une de ses spécialités est d’offrir des dégustations quotidiennes (un rouge et un blanc). 
Les coups de cœur du patron : en rouge, un Château Soutard (Saint-Emilion 2002) à 29,40 euros et, en blanc, Les Chênes de Bouscaut (Pessac-Léognan) à 16,50 euros.
La Vinothèque de Bordeaux : 8, cours du 30 juillet - Tél. : 05 56 52 32 05 - Site : www.vinotheque-bordeaux.com.
 

Cave Briau
DR


LA CAVE BRIAU : UNE EXCELLENTE QUALITÉ DE CONSEIL
La Cave Briau, qui a ouvert en 1993, écoule en moyenne 250 000 à 300 000 bouteilles par an. Le caviste réalise un quart de ses ventes en décembre. Il propose 300 références allant de 3 à 150 euros. Des châteaux comme Haut Selve (Graves, 2007), La Fleur Chaigneau (Lalande-de-Pomerol, 2003) ou Pindefleurs (Saint-Émilion, 2007) sont dans un segment de 8 à 13 euros. Encore plus accessible, un Château Marsan (Côtes de Bordeaux, 2008) ne vous coûtera que 4,15 euros. Créée par Jean-Paul et François Briau, la cave a été rachetée en 2013 par la famille Borie, négociant et également propriétaire de deux grands crus classés de Pauillac : le Château Grand Puy-Lacoste et le Château Haut-Batailley. C’est le statut de négociant de Briau qui lui permet d’être aussi compétitif. « Tous les vins sont dégustés, ce qui nous permet d’offrir un meilleur rapport qualité-prix. Nous avons quatre personnes à la vente et comme elles ont toutes goûté les vins, nous pouvons offrir une excellente qualité de conseil », souligne Pierre-Antoine Borie, le directeur, qui s’est lancé dans la vente par correspondance. 
Coups de cœur du patron : en rouge, un Château La Tour d’Aspic (Pauillac 2004) à 18,40 euros et, en blanc, un Côte de Gascogne Damoiselle à 3,80 euros. 
La Cave Briau : 94, rue David Johnston – Tél. : 05 56 79 25 71 - Site : www.briau.com
 

Art & Vins
Pierrick Pédel


ART ET VINS OU L’ART DU « SAVOIR BOIRE »
Installé au pied de la Porte Cailhau, la plus vieille porte de Bordeaux, Art et Vins se fait le chantre de l’art du « savoir boire ». Quelque 700 références dans les vins de Bordeaux, les autres vins de France, les vins du monde et le champagne sont proposées sur une surface de 250 mètres carrés. Ce sont plus de 1 500 vins et alcools qui sont présentés de la bière aux spiritueux, en passant par le champagne. « Nous apportons du conseil et nous donnons des cours de formation sur le terroir et la vinification », indique Patrick Cousso, le directeur, qui est par ailleurs œnologue. Art et Vins ne dispose pas de site marchand mais d’un service de ventes par correspondance. Des dégustations sont organisées tous les vendredis à partir de 18 heures. 
Les coups de cœurs du patron : en rouge, un Héritage de la Tour de By (Médoc 2011) à 39 euros et, en blanc, un Pessac-Léognan Les Hauts de Martillac à 19,50 euros. 
Art et Vins : 2 place du Palais – Tél. : 05 56 06 35 44 - Site : www.art-et-vins.com. 

Cousin et Compagnie
Pierrick Pédel


COUSIN ET COMPAGNIE MET LE BIO EN AVANT
Nichée dans le vieux Bordeaux, la cave Cousin et Compagnie propose 250 références dont 85% sur les vins de Bordeaux et 15% sur les vins européens. En revanche, elle ne commercialise pas de vins du nouveau monde. 80% de la gamme de prix de moins de 20 euros sont issus de l’agriculture biologique. Mais pour un Lafite-Rothschild 1995, le vin le plus cher de la maison, il vous faudra débourser 1 200 euros. « Nous sommes un caviste de proximité. Nous négocions avec les producteurs pour les plus petits vins et avec les négociants pour les grands crus. Nous disposons d’une activité de négoce pour exporter des vins de Bordeaux et de Bourgogne au Japon et au Danemark et notre plate-forme internet www.cousin.fr nous permet de vendre directement au consommateur », indique Christophe Castel, le responsable du magasin. Cousin et Compagnie a également une offre de champagne originale avec des petits propriétaires dont les bouteilles oscillent entre 23 et 30 euros, une marque internationale, Billecart-Salmon (entre 39 et 59 euros la bouteille) et des champagnes de gastronomie en provenance de petits propriétaires renommés comme Agrapart et Fils (de 45 à 150 euros la bouteille). 
Coups de cœur du patron : en rouge, un Domaine de Dernacueillette (Corbières 2012) à 20 euros et, en blanc, un Château Bichon Cassignols (Grave biologique 2014) à 15 euros. 
Cousin et Compagnie : 2 rue du Pas-Saint-Georges – Tél. : 05 56 01 20 23 - Site : www.cousin.fr. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

Quelques cavistes bordelais à ne pas manquer

 DRL’INTENDANT : L’UNE DES PLUS BELLES OFFRES AU MONDE Propriété de la famille Moueix, qui possède également le domaine de Petrus, l’Intendant ne vend que des vins de Bordeaux et s’est imposé en vingt ans comme une référence en la matière.  « Cest l’une des plus belles offres de vins de Bordeaux au monde », selon un négociant. Installé dans un petit hôtel particulier du ...