Performance

Maurice

Reima AirConcept mise sur le marketing olfactif

Eddy Babajie, « Manager » de Germania et titulaire de la licence Reima, et Hendrik Herrbach, « Managing Director » de Reima AirConcept. DR
Le leader allemand dans le développement et la production de diffuseurs de parfums et d’odeurs a choisi Maurice comme centre de diffusion régional. Les arguments ne manquent pas pour développer le marketing olfactif. Ce qui s’appelle avoir du nez.

« Ich mag Mauritius » (j’aime Maurice). C’est par ces quelques mots que Dirk Bartnick explique son choix de créer, en 2014, l’entreprise multi-activités Germania. Comme son nom l’indique, elle a pour origine l’Allemagne. Récemment relocalisée dans le village d’Albion (ouest de l’île), elle est surtout la représentante exclusive, pour l’Afrique de l’Est, l’océan Indien (dont La Réunion), l’Australie et une grande partie de l’Asie du groupe Reima AirConcept, l’un des leaders allemands dans le développement et la production de parfums et d’odeurs pour diffuseurs. Popularisé au début des années 2000, le marketing olfactif est une stratégie qu’utilisent les entreprises pour déclencher des émotions et surtout... des ventes. Certaines boulangeries françaises l’ont bien compris en diffusant des odeurs de pain chaud qui agiront comme des stimuli sensoriels sur la clientèle. 

UNE STRATÉGIE MARKETING EFFICACE

Et cela marche ! Selon une étude réalisée par l’université allemande de Paderborn, les clients restent 15,9 % plus longtemps dans les espaces de vente où est diffusée une odeur agréable. Surtout, le chiffre d’affaires de ces entreprises augmente de 6 % ! Cela s’explique, en partie, par le fait que l’odorat est le seul de nos cinq sens qui n’accède pas directement à notre « intellect ». Quand nous respirons une fragrance, le message est perçu par notre inconscient. Marcel Proust l’a bien décrit dans sa Recherche du temps perdu avec la fameuse madeleine qui réveille en lui des souvenirs d’enfance... 
« Avec la montée du e-commerce, l’intérêt et la force d’un parfum sont des moyens de différenciation puissants », assure Eddy Babajie, le Manager de Germania. 
Concrètement, l’entreprise mauricienne propose des diffuseurs d’arômes et de senteurs de différentes dimensions, adaptés à tous les bâtiments ou lieux de vente, salles d’attente et lieux de passage... Mais au-delà des aspects marketing, les entreprises peuvent vouloir créer des fra-grances pour représenter leur marque, on appelle ça une signature olfactive. Elle sert autant à développer le bien-être de leurs collaborateurs qu’à valoriser leur image auprès de leurs visiteurs et clients.

METTRE LA RÉGION AU PARFUM

Créé en 1998, Reima AirConcept produit depuis plus de quinze ans des parfums 100 % naturels utilisés dans le marketing olfactif. « Notre gamme de parfums propose 250 fragrances, ce qui nous permet de créer une ambiance unique », explique Dirk Bartnick. L’entreprise cliente peut choisir, parmi les parfums en stock, celui qui la représentera le mieux. Elle peut également adapter une fragrance en ajoutant certaines essences, voire créer de bout en bout un parfum unique. Certains grands groupes locaux, dans différents secteurs, ont déjà fait part de leur intérêt pour cette approche nouvelle.
Il n’y a pas que le marché mauricien qui intéresse Germania puisqu’elle a obtenu la licence de Reima AirConcept pour l’Afrique de l’Est, l’océan Indien (dont La Réunion), l’Australie et une grande partie de l’Asie. « Avec le développement de la classe moyenne en Afrique, le marché est phénoménal », se réjouit Eddy Babajie. 
Et preuve que l’implantation à Maurice est bien une stratégie à long terme : « Reima AirConcept envisage d’y créer un laboratoire pour créer et élaborer de nouvelles fragrances dédiées à ces marchés. Pour cela, des Mauriciens iront au siège de Reima AirConcept, à Meerane, en Saxe, pour s’y former et s’inspirer de la Deutsche Qualität, la qualité allemande », assure le Manager de Germania. Un business qui sent bon. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Reima AirConcept mise sur le marketing olfactif

« Ich mag Mauritius » (j’aime Maurice). C’est par ces quelques mots que Dirk Bartnick explique son choix de créer, en 2014, l’entreprise multi-activités Germania. Comme son nom l’indique, elle a pour origine l’Allemagne. Récemment relocalisée dans le village d’Albion (ouest de l’île), elle est surtout la représentante exclusive, pour l’Afrique de l’Est, l’océan In...