Green

Maurice

Rodrigues : 800 000 euros pour la transition énergétique

20 mai 2022 | PAR La rédaction | N°368
Rodrigues ambitionne d’aboutir à un mix énergétique basé à 100 % sur les énergies renouvelables d’ici 2050. ©Droits réservés

L’île Rodrigues (21ème circonscription mauricienne) est dépendante à près de 95 % des énergies fossiles. Les coûts d’importation du fioul et du diesel ainsi que la volatilité du cours des combustibles ont conduit le Central Electricity Board (l’EDF local) à s’intéresser au développement des énergies renouvelables sur l’île. L’Assemblée régionale de Rodrigues se donne elle-même comme objectif d’aboutir à un mix énergétique basé à 100 % sur ces énergies renouvelables d’ici 2050. Sous son impulsion et celle du ministère de l’Énergie et des Services publics, une feuille de route a donc été élaborée en 2020.
La France, au travers de l’Agence française de développement (AFD), soutient cette stratégie en accordant une subvention de 750 000 euros. Elle comprend trois axes. D’abord, un plan de développement des énergies renouvelables avec une identification des différentes sources potentielles à Rodrigues et une évaluation de leur mise en oeuvre sur le réseau. Ensuite, un plan de mobilité électrique avec une étude du développement des véhicules électriques. Enfin, un plan d’action d’efficacité énergétique et de maîtrise de la demande avec des recommandations et une priorisation des investissements à réaliser.
L’Agence de la transition écologique (ex-Ademe), forte de son expérience sur l’intégration des énergies renouvelables en zones non interconnectées en vue d’atteindre l’autonomie énergétique notamment à La Réunion, en Martinique et en Guadeloupe, va aussi participer à ce projet en apportant 50 000 euros.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Rodrigues : 800 000 euros pour la transition énergétique

L’île Rodrigues (21ème circonscription mauricienne) est dépendante à près de 95 % des énergies fossiles. Les coûts d’importation du fioul et du diesel ainsi que la volatilité du cours des combustibles ont conduit le Central Electricity Board (l’EDF local) à s’intéresser au développement des énergies renouvelables sur l’île. L’Assemblée régionale de Rodrigues s...