Performance

Maurice

RT Knits lance son projet de « Manutailing »

1 juil 2018 | PAR La rédaction | N°331
De gauche à droite : Jean Li Wan Po, directeur exécutif de RT Knits ; le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, et Kendall Tang, Executive Director et partenaire de RT Knits, lors du lancement de TeamOnite. Davidsen Arnachellum
Cet industriel du textile, qui affiche 33,8 millions d’euros de chiffre d’affaires dans son exercice clôturé au 30 juin 2016, se lance dans la vente au détail via Internet. C’est le manutailing, mot-valise formé de manufacturing et de retailing.

« L’heure n’est pas à la célébration, mais à la réflexion ! Face à la menace de la concurrence internationale de pays qui misent sur des coûts de production bien inférieurs, nous devons encore une fois nous réinventer car les risques de désindustrialisation sont grands. Pour cela, la technologie est un élément stratégique », assurent Kendall Tang et Jean Li Wan Po, les deux dirigeants de RT Knits. Ils ont présenté, devant un parterre constitué de la plupart des acteurs économiques et politiques de Maurice, dont le Premier ministre Pravind Jugnauth, leur projet de commerce en ligne TeamOnite. Une plate-forme spécialisée dans le manutailing. Ce mot-valise est formé de manufacturing (fabrication) et de retailing (vente au détail). Mais plus qu’une boutique en ligne, il s’agit pour les deux industriels d’un nouveau modèle économique. « Il nous faut passer du modèle B to B (Business to Business) au modèle B to C (Business to Consumer). Notre modèle permet de connecter les fabricants directement aux clients. Et d’éliminer du même coup les intermédiaires ». Concrètement, les entreprises peuvent, via le site Internet teamonite.mu, commander des t-shirts ou polos corporate, les customiser en fonction de leurs besoins et se les faire livrer. 
Avec ce modèle, RT Knits contrôlera pour la première fois l’intégralité de la chaîne, de la production à la livraison, en passant par le marketing et la commercialisation. « Si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble. » Ce proverbe africain correspond à l’état d’esprit de Kendall Tang et Jean li Wan Po. En effet, ils ont invité d’autres entreprises, et pas seulement du secteur textile, à profiter de ce nouveau modèle qui offre une vitrine internationale à Maurice. « En rationalisant nos canaux d’exportation, il s’agit aussi d’identifier et de développer des créneaux à haute valeur ajoutée. » Ces entreprises s’appuieront sur les nouvelles technologies et le savoir-faire de RT Knits pour assurer la transition vers l’industrie du futur. Teamonite sera lancé en France à la fin de l’année 2018 et dans d’autres pays européens en 2019. 

De nouvelles façons d’exporter

La création de Teamonite s’inscrit dans d’autres nouvelles tendances comme le crowdsourcing ou le crowdfunding qui permettent de faire appel à la puissance de la « foule » à travers l’Internet pour financer des projets importants. « Le crowd exporting permettrait au pays de faire appel à toute la population mauricienne pour exporter, explique Kendall Tang, Executive Director de RT Knits. Dans certains pays, l’État a mis en place l’environnement nécessaire qui permet à ses citoyens de placer un produit sur eBay ou toute autre plate-forme de vente par Internet et de l’exporter. Nous pensons que le gouvernement pourrait identifier les besoins et créer cet environnement. Dès lors, tout le monde pourrait commencer à vendre des petits objets d’artisanat ou des produits dont ils n’a plus besoin. » 

UN ESPRIT DE PIONNIER
RT Knits n’en est pas à sa première innovation. Son esprit pionnier s’était déjà manifesté dans les énergies renouvelables, en concevant la première usine eco-friendly de Maurice, dès 2005. Une usine dont le toit est tapissé de panneaux solaires. L’énergie captée permet de préchauffer la chaudière. D’immenses baies vitrées laissent entrer la lumière du jour dans la salle d’assemblage. Donc, pas besoin d’ampoules électriques pour l’éclairage pendant la journée. L’énergie éolienne est aussi mise à contribution. Le système de climatisation et de ventilation de l’usine est équipé d’aéro-refroidisseurs. L’air de l’extérieur est canalisé, par le biais d’un échangeur, vers l’eau avant de refroidir la pièce. L’alignement de la salle des machines permet au vent de circuler entre les équipements et d’assurer ainsi le nettoyage. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

RT Knits lance son projet de « Manutailing »

« L’heure n’est pas à la célébration, mais à la réflexion ! Face à la menace de la concurrence internationale de pays qui misent sur des coûts de production bien inférieurs, nous devons encore une fois nous réinventer car les risques de désindustrialisation sont grands. Pour cela, la technologie est un élément stratégique », assurent Kendall Tang et Jean Li Wan Po, les deu...