Performance

Réunion

Runware lance un kit d’accompagnement des diabétiques

Richard Touret, président de Runware, entouré des outils du programme Diabekit. Guillaume Foulon

D’ici la fin de l’année 2016, le pèse aliments connecté de la société Runware, qui fait l’objet d’un brevet, sera dans les pharmacies et vendu en ligne après deux années de mise au point. Cet ordinateur d’alimentation, relié à un smartphone ou une tablette, fait la taille d’un carnet de chèque et peut se ranger dans un sac à mains. « Il suffit de poser l’assiette sur le pèse aliments connecté. Il mesure les calories, les glucides, les sucres, les protéines, les acides, les fibres, le sodium, l’alcool et indique les jauges idéales en fonction du profil de chacun, poids, sexe, niveau d’activité physique. Il est aussi capable de faire de la chrononutrition, c’est-à-dire de mesurer la vitesse à laquelle on mange », indique Richard Touret, concepteur de l’invention et président de la SAS Runware qui compte six collaborateurs au total. Le pèse aliments connecté fonctionne avec l’application Dietekit qui est l’une des quatre applications du programme s’adressant aux patients diabétiques. À La Réunion, 100 000 personnes sont touchées par le diabète. L’enjeu de santé publique est considérable avec un coût de 8 500 euros par personne et par an. Mais le programme Diabekit concerne aussi tous ceux qui veulent faire attention à leur alimentation. Runware vise le marché français en 2017, puis l’Espagne et l’Italie en 2018.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Runware lance un kit d’accompagnement des diabétiques

D’ici la fin de l’année 2016, le pèse aliments connecté de la société Runware, qui fait l’objet d’un brevet, sera dans les pharmacies et vendu en ligne après deux années de mise au point. Cet ordinateur d’alimentation, relié à un smartphone ou une tablette, fait la taille d’un carnet de chèque et peut se ranger dans un sac à mains. « Il suffit de poser l’assiette sur le p...