Green

Maurice

Scott se lance dans le recyclage de ses capsules à café

1 déc 2017 | PAR La rédaction | N°325
Près de 20 000 capsules usagées ont déjà été récupérées par le seul hôtel Constance Belle Mare Plage. DR

La facilité, c’est ce qui fait le succès de la capsule de café. Plus de 9 milliards d’unités sont vendues dans le monde chaque année, soit 40 000 tonnes de déchets d’aluminium et de café usagé. Or de récentes études prouvent qu’elles polluent dix fois plus que la méthode classique. À Maurice, le chiffre est bien plus modeste, mais le problème reste entier : que deviennent-elles après usage ? Depuis août 2017, Scott, représentant mauricien de Nespresso, s’est lancé dans la collecte des capsules de café usagées. Ses clients sont invités à les déposer dans les trois points de vente de la marque répartis sur l’île ainsi qu’au siège de l’importateur. Concernant les entreprises (la grande majorité des propriétaires de machines à café), Scott a entamé un projet pilote avec l’hôtel Constance Belle Mare Plage. L’établissement collecte ses propres capsules et près de 20 000 ont déjà été récupérées. Leur café est alors extrait et remis à l’ONG I-Move qui l’utilise comme compost. La législation interdisant l’exportation d’aluminium, c’est cette organisation qui exporte elle-même ce métal. En contrepartie, Scott aide financement cette association dans ses projets sociaux.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Scott se lance dans le recyclage de ses capsules à café

La facilité, c’est ce qui fait le succès de la capsule de café. Plus de 9 milliards d’unités sont vendues dans le monde chaque année, soit 40 000 tonnes de déchets d’aluminium et de café usagé. Or de récentes études prouvent qu’elles polluent dix fois plus que la méthode classique. À Maurice, le chiffre est bien plus modeste, mais le problème reste entier : que deviennent-elle...