Performance

Mayotte/Réunion

SGTM fait construire un nouveau ferry de 9,5 M€

14 sep 2020 | PAR Ignace de Witte
En attendant le nouveau navire, le Maria Galanta a été remotorisé au chantier naval Piriou de La Réunion
La société australienne Austal supervise la construction d'un nouveau navire destiné à la SGTM. Les travaux ont été confiés à un chantier naval au Vietnam. La livraison est prévue en mars 2021.

Le prix du nouveau navire est de 15,5 M$ australiens, soit 9,5 M€. Il mesure 41,2m de long pour 10,9m de large, avec 2m de tirant d'eau. Il peut accueillir 400 passagers sur 2 ponts, et 20 tonnes de fret. Il atteint la vitesse maximum de 31,5 nœuds grâce à 4 moteurs qui actionnent 4 hydrojets, mais sa vitesse commerciale sera plutôt de 20 à 25 nœuds.

Austal a déjà produit 80 navires de ce type dans la catégorie des 40 à 50 m depuis 1990. Si Michel Labourdère a choisi Austal, c'est aussi parce que la SGTM opère déjà un navire construit par leur chantier naval, depuis 2013: le Ntringui Express, construit en 1997 et auparavant exploité au Japon.

Pour rappel, la SGTM (Société de gestion et transport maritime) a été créée en février 2004 et a effectué sa 1ère traversée Mayotte-Comores le 17 décembre 2005 avec un catamaran de 25m, le Blue Arrow. La SGTM exploite aujourd'hui trois navires passagers (100.000 passagers par an) et deux cargos.

Maria Galanta chez Piriou à La Réunion

Le nouveau navire sera un peu plus grand que le Maria Galanta que les Mahorais connaissent bien et qui mesure 38,55m de long, 7,56m de large, avec un tirant d'eau de 1,16m. Ce dernier a été envoyé en octobre dernier au chantier Piriou de La Réunion, qui dispose d'un slipways capable de sortir des navres de 40m hors de l'eau,  pour procéder à de gros travaux de remotorisation. Cela a nécessité la découpe de la coque, qui est en aluminium de forte épaisseur. Les trois moteurs, les trois hydrojets Riva Calzoni et les deux stabilisateurs dynamiques ont été changés, avec les arbres, etc. Les travaux ont duré jusqu'en mars 2020. Il est depuis amarré dans le port de la Pointe des Galets.

Le Maria-Galanta est un navire construit en 1990 au chantier naval de Saint-Mandrier-sur-mer, près de Toulon. Il a travaillé à St-Barth (sous le nom de Galatea), de 1990 à 1992, puis entre Saint-Pierre et Miquelon et Fortune (Terre-Neuve), où il a été renommé Maria Galanta, avant  d'arriver à Mayotte le 30 novembre 2005. Il peut transporter 200 passagers, qui ne sont pas toujours des touristes: le Maria Galanta sert notamment à la reconduite aux frontières des clandestins comoriens expulsés de Mayotte.
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte/Réunion

SGTM fait construire un nouveau ferry de 9,5 M€

La société australienne Austal supervise la construction d'un nouveau navire destiné à la SGTM. Les travaux ont été confiés à un chantier naval au Vietnam. La livraison est prévue en mars 2021. Le prix du nouveau navire est de 15,5 M$ australiens, soit 9,5 M€. Il mesure 41,2m de long pour 10,9m de large, avec 2m de tirant d'eau. Il peut accueillir 400 passagers sur 2 ponts, et 20 tonnes...