ID

Madagascar

Solidis Garantie crée un fonds d’investissement pour les PME

1 mar 2018 | PAR La rédaction | N°327

Avec dix années d’existence, la société Solidis Garantie se pose en tant que référence en matière d’octroi de garantie pour les entrepreneurs demandeurs de crédits auprès des banques à Madagascar. En 2016, elle a soutenu plus de 3 622 entrepreneurs, soit un volume de crédits garantis de l’ordre de 21 millions d’euros contre près de 10 millions d’euros l’année précédente. L’institution financière affirme aujourd’hui sa volonté d’expansion afin d’offrir aux entreprises locales les moyens de se développer. Dans cette optique, elle a renforcé son positionnement sur le marché en appuyant les petites et moyennes entreprises (PME) avec sa nouvelle filiale Solidis Capital. Dirigé par Hagasata Rakotoson, ancien directeur général de Solidis Garantie depuis sa création en 2008, il s’agit d’un fonds d’investissement de près de 5 millions d’euros dédié aux PME les plus dynamiques ayant un fort potentiel de croissance et qui opèrent dans tous les secteurs d’activités. « Il s’agit d’une solution originale qui se présente sous forme de participation en capital ou une offre en dettes ou une assistance technique », explique Hagasata Rakotoson. La nouvelle solution de financement a pour objectif de financer et d’accompagner 150 entreprises pendant les cinq premières années pour une enveloppe pouvant aller jusqu’à 500 000 euros par entreprise. Pour son lancement, le fonds d’investissement étudie cinq dossiers tests qui concernent notamment le commerce, l’artisanat et la production de fruits confits. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Solidis Garantie crée un fonds d’investissement pour les PME

Avec dix années d’existence, la société Solidis Garantie se pose en tant que référence en matière d’octroi de garantie pour les entrepreneurs demandeurs de crédits auprès des banques à Madagascar. En 2016, elle a soutenu plus de 3 622 entrepreneurs, soit un volume de crédits garantis de l’ordre de 21 millions d’euros contre près de 10 millions d’euros l’année précédente. ...