Performance

Océan Indien

Sortie du TOP 500 2016

Pour cette 15ème édition, le groupe Bernard Hayot de La Réunion prend la première place du classement régional du Top 500. En 2014, ce groupe familial affiche une croissance de 15 % à La Réunion Son dernier chiffre d’affaires s’élève à 930 millions d’euros. Il détrône le groupe Vindémia (filiale du Français Casino) qui jusque là occupait la première place.  la troisième position, nous retrouvons toujours le groupe mauricien GML. Il a néanmoins vu son chiffre d’affaires se tasser à 720 millions d’euros (Rs 28,8 milliards), soit une baisse de 9%.
Le classement des entreprises de l’océan Indien est basé sur leurs derniers chiffres d’affaires audités. Globalement, cette nouvelle édition du Top 500 régional révèle la bonne résilience des entreprises de nos îles. Elles sont réactives et savent s’adapter. Celles qui en ont les moyens réalisent de belles croissances externes, démontrant, s’il le fallait encore, que « cash is king ». Mais ce panorama micro-économique montre aussi que l’océan Indien se trouve à la croisée des chemins. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Sortie du TOP 500 2016

Pour cette 15ème édition, le groupe Bernard Hayot de La Réunion prend la première place du classement régional du Top 500. En 2014, ce groupe familial affiche une croissance de 15 % à La Réunion Son dernier chiffre d’affaires s’élève à 930 millions d’euros. Il détrône le groupe Vindémia (filiale du Français Casino) qui jusque là occupait la première place...