Happy Few

Maurice

Tamarin histoire de surf, histoire de vie

1 juin 2019 | PAR Jacques Rombi | N°340
«Tamarin, une histoire de surf» par Thierry Chateau, Veranda Resorts, décembre 2018, bilingue,100 p. Prix : 1 500 roupies à l’hôtel Veranda Tamarin. Photos : Cyril Thevenau, Edley Miquel et Jean-Pierre Henry.
Si ce village de pêcheurs de la côte ouest a gagné ses lettres de noblesse, c’est qu’il abrite l’un des meilleurs « spots » de surf au monde. « Tamarin, une histoire de surf », écrit par Thierry Chateau et édité par le groupe Veranda, est le livre qui nécessairement va faire des vagues…

C’est une belle idée qu’a eu le groupe VLH (Veranda Leisure Hôtels) en éditant un livre consacré au surf et, indirectement, au joli village de Tamarin. L’autre belle idée fut d’avoir fait appel à notre confrère Thierry Chateau, enfant de Tamarin, qui a su mettre sur papier toute l’atmosphère singulière qui règne sur ce site particulier, au sud-ouest du pays. 
Une geste articulée en sept grandes parties correspondant aux dernières décennies durant lesquelles la célèbre « gauche » de Tamarin a gagné ses lettres de noblesse auprès du monde du surf international. 
Si les textes font plaisir à lire, les iconographies n’en valent pas moins le détour : en allant collecter les images familiales auprès d’illustres noms du surf local comme Joël de Rosnay, Jean Pierre Henry et Cyril Théveneau, l’auteur a pu avec talent remonter le fil du temps jusqu’aux photographes d’aujourd’hui comme Keivan Cadinouche et ses singulières prises de vue argentiques et numérisées.

D’hier et d’aujourd’hui

L’histoire, qui commence dans les années 1950, soit à la préhistoire du surf, fait un joli clin d’oeil à Santosha, le film mythique en partie tourné à Tamarin dans les années 1970 et qui aura contribué à donner l’âme au surf d’hier et d’aujourd’hui. Mais avant tout,  ce livre est une leçon de vie : celle si singulière de Tamarin où se côtoient depuis toujours pêcheurs locaux, touristes de passage et Mauriciens de toutes couleurs. Comme l’indique Joël de Rosnay dans sa préface : « Le surf représente la transposition dynamique de la vie elle-même : un modèle pour affronter la complexité du monde (...) Bien plus qu’un sport, c’est un style de vie, un mode de fonctionnement en société. »
Le livre, en vente en librairies et dans les hôtels VLH, est paru à l’occasion de la réouverture de l’hôtel Veranda Tamarin en décembre 2018. Un hôtel « communautaire », voulant être le nouveau lieu de rencontre entre habitants et voyageurs.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Tamarin histoire de surf, histoire de vie

C’est une belle idée qu’a eu le groupe VLH (Veranda Leisure Hôtels) en éditant un livre consacré au surf et, indirectement, au joli village de Tamarin. L’autre belle idée fut d’avoir fait appel à notre confrère Thierry Chateau, enfant de Tamarin, qui a su mettre sur papier toute l’atmosphère singulière qui règne sur ce site particulier, au sud-ouest du pays.  Une geste articul...